"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 18 février 2010

Blanche-Neige en attente d'un heureux évènement...

Ouais ! Dans mon canard au petit dej', il y avait aussi la Marianne, engrossée et fagotée de blancheur candide (et trop endettée pour se payer les souliers de Cendrillon...)

Bien sûr, çà n'a pas raté :

Dans un communiqué, le PS y voit un "scandale politique, démocratique et budgétaire", cette communication n'étant, selon lui, qu'une "propagande politique au service des listes de l'UMP aux frais du contribuable".

Sur internet, des blogueurs critiquent la tenue blanche, "symbole de la monarchie", de Marianne à un moment où le débat gouvernemental sur l'identité nationale a fait polémique.

etc.

Moi, je m'insurge contre la neutralité du bonnet phrygien qui devrait rester rouge quoi qu'il arrive (faut assumer son histoire...)Par contre, la blancheur persil du reste ne me choque que par son côté virginal qui me semble bien surfait...

Le plus surprenant, finalement, c'est le teint de la dame que l'on aurait pu penser un peu plus hâlé et "divers" en ces temps de prise de conscience citoyenne de la vraie nature de notre identité nationale... Mais patience, attendons de voir la bobine du marmot...

2 commentaires:

  1. A mon avis, le gosse sera plus foncé que maman.
    Je parie pour chocolat...

    Qu'est-ce qu'on gagne ?

    RépondreSupprimer
  2. @ Robert

    Le droit de prendre un café avec le père... s'il se déclare... (de toute façon c'est toi qui paiera le café...)

    RépondreSupprimer