"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

dimanche 28 février 2010

A quoi sert le GIEC ?

C’était aussi simple que çà.

La bête humaine s’adapte, s’est bien connu. Pas besoin d’être anthropologue ou sociologue distingué pour tirer des conclusions pertinentes de l’observation du réel. Il fait – en moyenne – plus chaud qu’avant-hier soir, et alors ?

Quand je pense à tout le pognon qu’on dépense pour entretenir le GIEC et ses mandarins, leur matos, leurs bagnoles de fonction et tous les laboratoires de leurs sous-traitants… Et tout çà pour quoi ? Pour pondre de beaux rapports… Pour nous dire que ce sera pire demain, qu’on sera bientôt à poil… Des rapports que des ministres des finances aux abois attendent comme le Messie pour pouvoir se justifier de rallonger encore la sauce…

Qu’on est déjà en slip, on le sait que trop ; et qu’on finira à poil, on le sait déjà. Alors, à quoi sert le GIEC ?

D’ailleurs, vous avez remarqué, même Claude Allègre ne met déjà plus de cravate…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire