"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 5 mars 2010

La HALDE et la maîtrise des dépenses

Belle affiche. Belle illustration de l’indispensabilité de la HALDE et de son budget. Conception par un graphiste, réalisation, fabrication, logistique de la diffusion-affichage… Coût de l’opération SVP ?

On cherche des sous partout. Compression budgétaire. Suppression de postes (hôpitaux, écoles, justice, etc.) Economies ! Economies ! Il faut "mieux maîtriser la dépense publique", "la réduire et mieux la gérer", "qu’un euro dépensé soit un euro utile", "éviter le saupoudrage", etc. etc.

Question : Par tranche de dix mille filles en fac, combien sont A LA FOIS homos ET souffrant réellement de discrimination de ce fait dans l’univers relativiste et bisounours de nos universités aujourd’hui ?

N’y en aurait-il qu’une, il faudrait tout faire pour elle ; n’est-ce pas ?
Pourquoi ? Il n’y a que dans les Evangiles qu’on pourrait trouver une justification à ce gaspillage des deniers publics (Lc 15, 4-7 & Mt 18, 12-14…) ! C’est sûrement pas pour ça puisque nous n’avons pas de "racines chrétiennes", c’est bien connu… La laïcité en souffrirait trop.

Alors, pourquoi a-t-on dépensé tout ce pognon ?
Pas parce que c’est une PERSONNE, même pas parce que "c’est son choix", mais seulement parce que le clergé de la théocratie-des-droits-de-l’homme l’a arbitrairement classée comme PRIORITAIRE, intouchable, méritant un respect obséquieux (et "opposable") dont est indigne le tout-venant des ploucs…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire