"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 16 avril 2010

De la fac de Nanterre au foyer des Hespérides…

Place aux jeunes !
"Génération maudite de vieux cons nés pendant la guerre et au lendemain…"
"Génération à qui l’excellence de ses intentions vagues a tenu lieu de conscience et qui est au premier chef responsable de ce que nous vivons…"

(propos relevés chez les bloggeurs de vingt à quarante ans de la réacosphère…)

Je les connais bien ces braves. Je les côtoie et les observe depuis si longtemps. Souvent encore lycéens, ils se la jouaient en 68 et on a échangé quelques paings. Ils sont presque tous devenus fonctionnaires, souvent retraités de l’Educ’ Nat’ aujourd’hui... Les troupes de Mélanchon…

Lorsqu’on approche ou dépasse la soixantaine et que çà fait plus de trente ans qu’on sédimente les mêmes réflexes pavloviens et le même jargon du genre “- Non au capital et au bourgeois sale affameur de la classe ouvrière” on a du mal à se recycler… C’est terrible de se sentir devenu désuet. Alors, maintenant que les classes laborieuses ont les yeux rivés sur les traites de l’écran plat et la semaine exotique chez FRAM, il leur faut courir en s’essoufflant après "les masses" de substitution : les sans papiers, donc… Lesquels n’en ont rien à battre de leurs idéaux rassis de petits vieux. Sans doute espèrent-ils malgré tout, naïvement et vainement, récupérer ainsi de quoi regarnir les cortèges de la Bastille à la Nation pour retrouver le petit frisson des prémisses du Grand Soir et régurgiter leur ressentiment. C’est pathétique…

[manifestations DAL, RESF & CNL]

1 commentaire:

  1. Ça me rappel l'époque à laquelle j'habitais Boulevard Voltaire tout ça ... et aussi qu'on avait pas de double-vitrage.

    RépondreSupprimer