"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 17 mai 2010

Rentrez vos gosses…

Ce matin, bavassant sous prétexte de Journée Mondiale contre l’homophobie, m’apprêtant à valider la mise en ligne de ma bafouille, j’ai eu comme un scrupule pusillanime et, last minute, j’ai effacé le dernier alinéa : " - Rentrez vos gosses ! "
Sans doute mon inconscient me dictait-il d’éviter les dérapages à la Robert Ménard et autres affreux qui mettent leurs mômes dans des écoles hors contrat. Premier symptôme d’une invasion létale par le virus du blaireau ? Faut bien mourir de quelque chose… Mais de ça, SVP, non ! Donc, je réagis.

A cette occasion, je me suis souvenu d’une anecdote du temps où j’avais posé ma niche en un lieu plus rural que péri-urbain. Un soir, en rentrant ses poules, ma nouvelle voisine me héla du bout de son pré, moi le citadin fraîchement débarqué au pays : "- M’sieur, vous devriez rentrer votre linge qui sèche dehors!" Puis, voyant mon air étonné (ciel bleu sans nuages…) elle a ajouté : " – Le maire a prévenu ce matin, les gendarmes lui ont dit qu’on s’attendait à une ‘passée de manouches’…"
Ce maire était vraiment "stigmatisant" à l’égard de la Communauté Rom. Et de quoi se mêlaient les gendarmes ? De nos jours, on n’aurait pas laissé passer un tel dérapage

Bref, j’avais rentré mes chemises. Et tant pis, si aujourd’hui je ne rentre plus mes gosses, je leur suggère de rentrer les leurs…

7 commentaires:

  1. Votre lien conduit à une "page indisponible"...

    (Je vous laisse : j'ai des chemises à décrocher de la corde...)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé un autre lien qui a l'air de marcher...

    RépondreSupprimer
  3. J'irai voir le lien plus tard... Mais je peux dire que je dois rentrer mes gosses pour les deux raisons invoquées : les cours de SVT foireux de mon école sous-contrat et les campements sauvages de "gens du voyage" qui envahissent à l'heure qu'il est mon minuscule patelin... Pas du tout tranquille moi.Et pour avoir évoqué le problème avec un commandement de la gendarmerie, je peux vous dire qu'on ne peut pas faire grand chose et qu'il vaut mieux éviter d'ailleurs n'importe quelle confrontation. Supporter, c'est tout.Exactement comme avec la propagande scolaire.

    RépondreSupprimer
  4. Ne vous inquiétez pas, comme l'explique Philippe Boulanger dans son livre, tant que vous gardez vos distances avec "la hyène des plateaux télé" vous ne risquez pas grand chose!

    Au passage merci de m'avoir ajouté dans vos liens, je fais de même avec votre blog.

    RépondreSupprimer
  5. La Crevette : tout gendarme vous dira (mais il le dira "hors micro" parce qu'il n'est pas suicidaire...) qu'un séjour des "gens du voyage" dans une région donnée s'accompagne TOUJOURS d'une hausse mécanique des vols de voitures, cambriolages, etc. TOUS les gendarmes savent cela.

    En revanche, il est faut de dire que les Romanos mangent les petits enfants...

    RépondreSupprimer
  6. Brummelhaffe18/05/2010 18:36

    N'oubliez pas que votre linge sèche en mouillant les cordes ! (contrepeterie inside pour les distraits...)

    RépondreSupprimer
  7. Oui tout à fait Didier, le gendarme était effectivement "hors micro" et me disait en sus que tous ces cambriolages et vols étaient impossibles à élucider...
    Pas les enfants,certes, par contre, une fois qu'ils (les romanos) sont là , beaucoup de chats disparaissent aussi.Sans rire.Beurk.

    RépondreSupprimer