"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 24 juillet 2010

Vrac de brèves comme ça vient…

Humeur météo. Voilà une semaine que j’ai pu fuir les 32° de mon douar de cantonnement pour retrouver mes terres… 19° le matin, petit-dej’ dos au soleil, descendre en tongs en mes jardins… Flemme de faucher la prairie. Trop tard ! Déluge… C’est foutu pour un moment. 10° le matin, petit-dej’ dedans, descendre en bottes dans le marécage… Jamais content…

Sourire et ricanement. Dans une usine de Strasbourg, brusque arrêt de travail dans les ateliers. Quatre cent salariés en colère bloquent le local syndical de la CGT et séquestrent ses représentants… "La direction a envoyé ses sbires" selon ces derniers qui appellent la police au secours… Rome n’est plus dans Rome, disait l’autre. Sans doute…

La France est toujours la France. Le Tour touche à sa fin. Suis toujours fasciné par le professionnalisme que déploie ASO dans l’organisation de ses cirques. Il ne reste qu’un contre la montre et la dernière étape toujours bien conçue pour une arrivée groupée à Paris. Et juste huit secondes entre le 1° et le2d. Donc du spectacle et du suspens jusqu’au bout. Bon calcul… Voilà le travail d’une boîte commerciale 100 % privée à comparer à la gestion à coups de moulinets de bras d’une FFF qui brasse des sommes pharaoniques accrochée à son privilège de pyramide d’associations sportives, donc "sans buts lucratifs"…

Eros et Agapé. Ce matin sur France Cul, Finkelkraut et ses invités bavassaient sur le thème à coup de Platon et de saint Paul. Qu’est-ce qu’ils croient ? Eros et Agapé s’interpellent et s’interrogent mutuellement depuis la nuit des temps en général et depuis deux mille ans en particulier. C’est la grande novation du christianisme d’avoir explicité le débat, c’est en ça qu’il est Le signe de contradiction. Et le débat n’est pas près de se conclure, braves gens, puisqu’il est fondamentalement ontologique. Bon, qu’on le ressorte pour meubler Répliques au creux de l’été est de bonne guerre. Surtout, espérons que ce débat reste d’actualité et qu’il ne sera jamais étouffé, ni par les versions reloaded de l’homo soviéticus cher à Zinoviev, ni par l’égobody cher à Robert Redeker ou les salafistes (prétendument) chers à Mahomet…

Santé des banques. Ouf ! Les banques françaises ont passé avec succès les tests de résistance menés par les autorités européennes, ce qui écarte tout besoin de recapitalisation. On a fait ce qu’il fallait pour rassurer les marchés (du moins, on verra lundi…) Bien sûr, quelques Cajas de Ahorros espagnoles sont restées sur le tapis. C’est comme le taux de réussite au bac, il faut bien quelques recalés pour crédibiliser le truc… Ça n’a rien à voir, mais l’humoriste américain Robert Orben disait :
"Les séries policières à la télévision s’arrêtent toujours au bon moment. Juste après que le malfaiteur ait été arrêté et juste avant que le juge ne le remette en liberté"

1 commentaire:

  1. "Eros et Agapé s’interpellent et s’interrogent mutuellement depuis la nuit des temps en général et depuis deux mille ans en particulier. C’est la grande novation du christianisme d’avoir explicité le débat, c’est en ça qu’il est Le signe de contradiction. Et le débat n’est pas près de se conclure, braves gens, puisqu’il est fondamentalement ontologique."

    Tout le monde devrait savoir ça, tout au moins l'apprendre. Merci Plouc.

    RépondreSupprimer