"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 27 août 2010

Youpi ! Woippy !

Ah ! Woippy ! Au pays de la Jeanne, Woippy ville de Lorraine et qui le restera…
Ah ! Woippy ! Ses beaux restes. Sa voie romaine, son château du XIV° dont il ne reste que la chapelle, sa maison Saint-Eloy, ses assoc’s de majorettes et de cor de chasse…
Ah ! Woippy ! Son ancien château tant de fois détruit qui a laissé sa place à une grande surface… Et sa maison seigneuriale avec chapelle remplacée en 1848 par une belle maison bourgeoise aujourd’hui à l’abandon… Tout un symbole !
Ah ! Woippy ! Sa gare de triage et ses 75% de logements sociaux…

Jusqu’à ce jour, j’ignorais tout de ce bled de 14 000 âmes des faubourgs de Metz. Mais ce cher علي-bekov de Bouteille à l’Amer me l’a fait découvrir (c’est ICI )

Or donc, François Grosdidier, fonctionnaire territorial de son état et député-maire UMP par la volonté du peuple, convie ses administrés à fêter le Ramadan : "Comme elle organise aussi les fêtes de Noël, la municipalité participe à cette fête en organisant avec les associations des animations dans les différents quartiers (…) Que vous soyez musulmans ou non, croyants, athées ou agnostiques, je vous invite à vous rendre à un de ces rendez-vous (ou même à tous) synonymes de cordialité et de tolérance"
C’est de 20h à 1h du matin trois vendredi de suite puis le samedi de "rupture du jeûne" Le billet d’entrée donnant droit à une soupe, une pâtisserie et le thé, le tout pour… 50 centimes d’Euro…

Il est vrai, en toute honnêteté, que la municipalité doit scupuleusement organiser avec les commerçants les illuminations de fin d’année et faire un arbre de Noël pour les enfants du personnel municipal. C’est pareil, donc…

Bon, 0,50 € pour bouffer avé le spectacle en prime, moi j’ai vachement envie d’en profiter mais j’ai peur d’y faire un peu tache… (on vous l’a assez dit : la crainte irraisonnée fait le lit du ouacisme…)

Ceci dit, je ne me prive pas de copier-coller ci-dessous le commentaire que le billet d’Alibekov a suggéré à Police du Monde Parodique :

"Un jour il faudra demander à toutes ces municipalités pourquoi tout évènement musulman doit se résumer à une dégustation de spécialités et quelques danses. Je serais hypocritement curieux de voir un festival réunir des compositeurs musulmans, des poètes ou des éditeurs de poésie, des dramaturges ou des romanciers, des peintres, des plasticiens, des sémioticiens, des philosophes, et pourquoi pas, tant que nous y sommes, des créateurs de transversalité (arts plastiques/hypermedia, vidéo/psychanalyse, etc.) ou des avant-gardistes questionnant le cadre muséal, ou les normes figuratives. Avec tout ce que l’islam nous apporte, je suis sûr qu’il y aurait de quoi faire ^^"

2 commentaires:

  1. Cette année, ça peut toujours passer pour des restos du coeur d'été. Je parie qu'il y aura beaucoup de commensaux.

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais bien savoir d'où nous vient , en France , et de façon aussi rapide , ce contre - courant pro - islam ....pas seulement de la betise des socialo , ce n'est pas suffisant ...qui sont les " tetes " ????

    RépondreSupprimer