"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 25 novembre 2010

Abattage rituel et bon usage de la Police…

Avec ma marotte des journées, je ne vous entretiendrai pas aujourd’hui de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Non seulement je me sens odieusement indifférent à ce dossier, mais j’y flaire, une fois de plus, un chouia de fumet de repentance obligatoire ; ça suffit comme ça. En revanche, je n’avais pas oublié de célébrer à ma manière la Journée internationale de la tolérance le 16 novembre dernier. A ma grande confusion, je réalise que j’ai oublié d’évoquer quelque chose de beaucoup plus important ce jour-là :

العيد الكبير - l’Haïd el Kébir, quoi !

Mardi 16 novembre, on sacrifiait le mouton…
Chez nos amis russes, cela se passe plutôt bien, voire en toute convivialité, dans les régions de la Fédération à majorité musulmanes turcophones. Normal, c’est déjà l’Oumma… En revanche, en pays orthodoxes, ça fait des vagues :

L’an dernier, à Moscou, sacrifice d’un mouton dans le bac à sable d’un square. Cette année, outre des femmes empêchées de rentrer chez elles ou d'aller à leur travail par des hommes refusant qu’elles passent à côté d’eux pendant la prière, des cadavres de moutons traînés dans les rues et d’autres égorgés attachés près d’un arrêt de bus…
En province, des animaux sacrifiés devant une église ou des égorgements à la chaîne organisés devant une garderie…
Résultat : Le ras-le-bol des "natifs" monte…

Heureusement, pas de ça chez nous !!

Comme vous le savez, nous avons une police digne de ce nom. Et, notamment, les fonctionnaires des CSI. Entendez les "Compagnie de Sécurisation et d'Intervention", c’est à dire des costauds formés aux violences urbaines, en charge de perquisitions, interpellations au domicile, etc. Z’ont du boulot…
Et bien figurez-vous qu’à Nanterre, d’après le syndicat Alliance de ces messieurs, la CSI 92 a assuré la mission de filtrer les quidams venus chercher leur carcasse de mouton à l’abattoir certifié halal avec la consigne d’orienter les clients vers les caisses les moins encombrées comme de charmantes hôtesses d’accueil dont bien des supermarchés s’abstiennent de s’offrir les services… Ah oui ! J’oubliais ! Les circulaires du ministère rappellent qu’il faut chercher les "gisements de productivité", identifier et supprimer les tâches indues, faire la chasse aux "gardes statiques" inutiles devant les ambassades, édifices publics (ou privés), etc.

Rien à voir !

La police est dans son rôle. Sa mission régalienne, sociale et, surtout, citoyenne n’est-elle pas de veiller attentivement à la tranquillité publique ?
Or, la tranquillité publique nécessite impérativement d’éviter tout ce qui peut troubler ; tout ce qui peut réveiller de bas instincts heureusement endormis chez les masses laborieuses Avec Domicile et Assiette Fiscale Fixe
D’où, évidemment, les abattoirs discrets financés par les ADAFF, etc. Mais ça ne suffit pas. Faut que ça se passe vite, sans attroupements, sans queues comme au temps des tickets de rationnement (HLPSDNH, z’avez pas connu…)
Et puis c’est tout à fait normal ; on détache aussi des flics les soirs de match, c’est pareil…
Circulez ! Y a rien à voir ! (la preuve : même le Plouc, bon citoyen, n'a rien remarqué)

Surtout, cachez-moi ça ! Faudrait pas que ces connards de souchiens bas de plafond finissent par se poser des questions nauséabondes

P’têtre bien que Medvedev et Poutine savent ce qu’ils font. Mais ce sont des affreux. Nous pas…

3 commentaires:

  1. pas de ça chez nous! pour sûr, ici tout est organisé officiellement,avec de jolies circulaires: http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/DGALC20108005IZ.pdf

    ceci bien entendu afin de dixit"normaliser la pratique de l’Aïd al Adha" ...

    et puis une fois que c'est bien normalisé, c'est "normal" ,habituel, acceptable.... bien.

    RépondreSupprimer
  2. Ce que je sais , c'est que TOUS les extrémismes , quels qu'ils soient , finissent dans le raz le bol et , très vite , dans la violence ...
    Il suffit d' etre patients ...

    RépondreSupprimer
  3. "Faut que ça se passe vite, sans attroupements, sans queues comme au temps des tickets de rationnement"
    Ils peuvent pas venir fluidifier les files de caisse chez leclerc, les CSI ?
    Là aussi, ya du boulot.
    Ils pourraient même embaucher.

    RépondreSupprimer