"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 11 janvier 2011

L’humour durable et le tri sélectif…

Paris est toujours Paris
Figurez-vous.

Mais si la Balasko s’est bien recyclée

le Lauzier donnerait plutôt la nausée
(paraît-il…)

Heureusement qu’il est mort…


Hier Didier Goux nous ressortait la vidéo du sketch Paris sera toujours Paris, extrait du film tourné en 1984 sur un scénario tiré par Gérard Lauzier soi-même de sa série BD Tranches de Vie. Série d’ailleurs commencée sous Giscard alors que l’encre des décrets d’application du regroupement familial n’était même pas sèche…

Cette tranche de vie là, j’aurais une furieuse envie d’en voir annoncé la reprogrammation dans les salles, histoire de voir les bisounours-et-autorités-morales se torturer leurs neurones de conscience citoyenne (si elle existe) et se tordre les doigts devant un tel dilemme :

Car d’un côté ce serait tactiquement vachement bien venu de montrer au bon peuple que "C’était déjà comme ça il y a 25 ans" Donc que "rien n’a changé". "D’ailleurs, vous vivez toujours aussi bien (ou mal) depuis tout ce temps. C’est donc qu’il n’y a pas d’invasion mais seulement un ridicule sentiment d’invasion faussement entretenu par le FN. Vous voyez bien ! Dormez tranquille ! "…

Mais, d’un autre côté, quelle honteuse caricature ! Quelle stigmatisation raciste ! Quelle obscénité indicible aujourd’hui ! (n’oubliez pas que nous sommes désormais libérés de l’obscurantisme et qu’exposer le réel a fort heureusement remplacé la lubricité sexuelle dans l’ordre de l’obscène…)
Non ! On n’a pas le droit de diffuser une horreur pareille ! Il faut penser à la santé mentale de la jeunesse et des masses influençables. On n’a pas le droit de se moquer ainsi d’une souchienne aussi ouverte à l’enrichissement de la diversité ! Et puis qu’est-ce que c’est que cette remarque vipérine accouplant religiosité et CGT ? Insulte inadmissible faite à ce temple immaculé de la laïcité syndiquée et de la neutralité idéologique… On n’a pas le droit de ridiculiser odieusement les convictions religieuses d’un converti et ses pratiques rituelles qui sont tout à fait respectables. Rien à voir avec les insupportables et ostentatoires pratiques imposées depuis des millénaires aux peuples illettrés par le sabre, la calotte et le goupillon (le sabre et le turban ? Arrêtez de faire du mauvais esprit et taisez-vous, on risque de vous entendre !) Tout au plus pourrait-on, à la rigueur, tolérer l’air de niais débile de Gérard Cugnot. D’abord parce que celui-ci s’est souvent vautré dans des rôles de beauf pour des films populaires donc populistes, donc hautement suspects ; et puis on peut rire un peu des asiatiques, ils ne posent pas de problèmes (mais attention aux dérapages !)

Heureusement, si un malfaisant lepéniste avait l’intention de ressortir le film en salle, il ne le pourrait pas.
N’oubliez pas le MRAP, la Ligue des Droîîdeulom, le CRAN, le CFCM, la LICRA, la HALDE, SOSouacisme, la Grande Mosquée de Paris, la Reding et le Barroso, la CEDH, la place Beauvau, l’ambassade US, celles de Côte d’Ivoire (les deux, celle a Gbagbo et celle à Ouattara), Education sans Frontières, Libé, l’Obs, Télérama, Stéphane Hessel, Jack Lang, la veuve noire (née Danielle Gouze), Pierre Bergé, le recteur d‘Al-Azhar, l’imam de Tremblay-en-France, le grand mufti de Douchambé, Erdoğan, Bouteflika et Kadhafi, etc. (j’ai oublié personne ? j’ai bon ?) Aucun des ci-avant nommés ne donnera son visa d’exploitation ! Or ils sont indispensables pour la distribution en salle. Et c’est que ces visas, il nous les faut tous maintenant (j’ai quand même dû en oublier, heureusement qu’on a enterré l’abbé Pierre…) Il nous les faut et c’est normal, forcément… Vous savez bien qu’il n’y a plus de censure, ne l’oubliez pas ; et que la liberté d’expression se conjugue harmonieusement avec la liberté de création de l’artiste. C’est un grand acquis de notre démocratie exemplaire. Heureusement…
C’est comme la liberté de la recherche historique chèrement acquise malgré les pinailleurs de bibliothèques. Elle est désormais assez largement assurée grâce à la Loi Gayssot et aux lois mémorielles. Je dis assez largement car il faudrait encore faire un gros ménage de printemps (de l’humanité) dans les manuels et les archives. Celles-ci sont hélas encore encombrées ça et là d’horreurs susceptibles de servir soi-disant de preuves à quelque esprit malade… Faire progresser la liberté d’expression est un combat de tous les instants et, comme l’extension du domaine de la lutte, l’extension du domaine de la Loi est un devoir qui tangente l’infini. Grâce à Di.. euh… Grâce à l’Homme. Tâche exaltante pour l’Homo Postsapiens

En attendant de pouvoir tous dire شهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله و أشهد ان محمدا رسول اللهl (il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah et Mohamed est son prophète) répétez tous avec moi : Rêve métissé d’un éternel futur

1 commentaire:

  1. Bien vu - j'ai eut la même lecture des choses il y a 6 mois - avec quelques autres goudies

    http://lhddt.wordpress.com/2010/08/25/crapule-et-francais-en-%c2%be-d%e2%80%99heure/

    http://lhddt.wordpress.com/2010/07/10/le-droit-de-vote-positif/

    http://lhddt.wordpress.com/2010/10/30/on-se-leve-pour-%c2%ab-banette-%c2%bb/

    RépondreSupprimer