"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 23 novembre 2011

C’est pas d’hier et je m’en tamponne… (revival)

Oups ! Ça doit vous rappeler quelque chose…

Ça fait démodé ? Oui je sais… Ça m’était resté en travers de la gorge et de la pire des manières : depuis dix mois je m’en voulais à moi-même d’avoir retiré au bout de deux jours ce montage et le billet qui allait avec. Mon propos s’appuyait sur deux témoignages proches des sources et n’émanant pas de zozos... Ces témoignages ayant ensuite été formellement démentis par leurs auteurs (il n’y a sûrement pas eu de pressions^^) j’ai calé bien que sentant confusément que, quelque part, ce soit toujours la vérité qui gêne…

Mais voilà ! Ce soir vous aurez droit sur France3 aux témoignages oh combien plus fiables de nos deux guignols. Invités d’honneur de Pièces à conviction, ils seront interrogés avec gourmandise sur leur expérience de captivité. Ce sera captivant, mes enfants, après vous pourrez acheter le livre…

Alors je craque… Voici donc sans en rien changer ce que j’écrivais le 9 mars dernier et effaçais le 11 (allégé des deux tiers, j’ai pitié de mes lecteurs) :

___

Je m’en veux de polluer votre écran avec ces images qui saturent quasi quotidiennement vos lucarnes télé et épisodiquement les façades de nos mairies et autres espaces urbains. Mais bon… C’est çà ou United Colors of Benetton

(…)

Ces témoignages ont bien sûr été totalement censurés par l’AFP et l’ensemble des médias habituellement si prompts à monter en épingle tout ce qui contredit les versions officielles

(…)

De toute façon (et si tant est qu’ils soient encore vivants) autant que ce soient ces deux connards plutôt que deux naïfs humanitaires qui profitent du régime alimentaire local quotidien des pauvres de là-bas : un bout de galette de pain sans levain à tremper dans du thé à l’eau bouillie du ruisseau. J’ai connu (au moins trois jours consécutifs) Ils en seraient à 434 jours, mais eux c’est des bons, non ? Moi pas…

Souhaitons que ça dure longtemps. Leurs collègues, BHL, les potes du Flore, etc. en ont besoin ; ça meuble. Faut de quoi faire rêver et s’indigner, de quoi permettre à la caissière qui fait ses heures de RER de penser un peu à autre chose qu’à son bête quotidien. Manque de pot, Polanski n’est plus sous contrôle judiciaire, pauvre chou. Mais on a Florence Cassez et Sakineh pour varier un peu. Ça occupe…

___

Voilà. « Guékièrétaponié™ ». J’ai perdu mes sources trop pusillanimes et contraintes par leurs carrières ou positions, on les comprends, mais il y en a d’autres et je remercie Nicolas de m’avoir mis sur la voie pour me défaire de ce "billet sur l’estomac" (Le Nicolas de chez Ilys, bien entendu, pas le bonze suffisant du Wikio…)

Bon. Si ce n’est déjà fait, ne vous privez surtout pas de lire attentivement les huit pages de l’article d’Yves Debay (un journaliste de terrain des conflits, forcément peu fréquentable…) J’insiste. C’est .

Ensuite, à 23 h, vous pourrez vous installer religieusement devant le poste pour ouïr les témoignages de nos deux héros. Ce sera peut-être plein d’enseignements, surtout si vous êtes anthropologue ou si vous envisagez une carrière d’historien des causes (pour les conséquence, ne nous avançons pas…) de la décadence de l’Empire du Bien

12 commentaires:

  1. Vous faites très bien d'insister, l'article de Yves Debay est extraordinaire.
    On se doutait bien un peu de cette imposture, de cette recherche du scoop.
    Ils se disent tous "la France viendra nous chercher".
    Oui, mais à quel prix, en vies des soldats et en argent !
    On savait aussi qu'ils se feraient un maximum de fric en en faisant un livre. Ils pourront ainsi rembourser une partie de leur dette aux contribuables, n'en doutons pas…

    Encore une humanitaire enlevée au Yémen !
    Mais qu'est-ce qu'ils ont tous dans le ventre ou ailleurs pour aller dans des coins aussi dangereux !
    A la limite et si on a vraiment très très mauvais esprits, ça va devenir plus rentable que le trafic de stupéfiants.
    Je vais m'équiper façon humanitaire, passer un accord avec les méchants, me faire enlever, me faire libérer et c'est fifty-fifty.
    Et je fais un livre, je passe chez Gisbert et Ruquier. Ptet même chez Drucker s'il me le demande poliment.
    Ptet même qu'on fait un film avec Omar et la Bouze. Ca dépendra des propositions et de leurs choix artistiques.
    Et je prends ma retraite anticipée.

    bon, je vais chercher un site pour m'habiller humanitaire, déjà.
    Faut commencer par un bout: jupe longue informe, bandana et ptites lunettes rondes..

    RépondreSupprimer
  2. Sac à viande, bandana (bien rentrer les oreilles et les mèches...) et lunettes rondes (à discrète monture vert amande...) = je suis sûr que vous serez adorable !

    RépondreSupprimer
  3. Merci Plouky !
    Mais du vert, j'en veux plus.
    Marron foncé, pour contraster avec la couleur du sable. Un beau camaïeu de beiges… La classe !

    RépondreSupprimer
  4. Carine,

    Évitez les montures rouges, ils risqueraient de vous confondre avec une certaine Éva et vous jetez aux lions ou aux crocodiles voir aux requins.

    RépondreSupprimer
  5. Malheureusement, un article comme celui-ci qui donne un autre éclairage des faits n'obtiendra pas le millième(et ce serait déjà beaucoup...) de l'audience accordée à ces deux inconscients manipulateurs d'information. La grande muette le restera et ils pourront continuer à répandre leurs mensonges. Les français dans leur grande majorité n'imaginent même pas à quel point on les enfume (sur ce sujet et sur bien d'autres...).
    Merci de nous donner à lire autre chose que la prose officielle des "journaleux".
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  6. Grandpas:
    où avez-vous lu que je préconisais les montures rouges ?

    Eva Joly porte les couleurs qui lui conviennent: vert islam et rouge coco.

    Jadis, c'était aussi les couleurs de Noël, mais c'était jadis.

    RépondreSupprimer
  7. Grandpas
    ah parce que vous pensez que les ravis kidnappeurs enverraient quelqu'un comme Eva Joly aux crocos ?
    Plus tard, beaucoup plus tard. Pas dans l'immédiat.
    Les collabos passeront aux crocos, mais plus tard.

    Vous n'avez pas tout compris, vous ^^

    RépondreSupprimer
  8. kobus van cleef24/11/2011 15:05

    mais qu'est ce que vous espérez en nous orientant vers l'article de debray
    on l'avait déjà lu , et de toutes façons , on savait dès le début ce que recouvrait cette prise d'otage
    ces deux connards sont allé se faire quidnapper volontairement ou tout comme
    et comme la vronze paye les ravisseurs ...et cher....on ne liquide pas les crétins
    à quand remonte la dernière prise d'otage qui a mal tourné?
    pas bien loin , j'en conviens , mais c'est que les ravisseurs , plus cons que la moyenne avaient choisi l'otage bouchonnée ( comme la bouteille du même nom)....tu parles d'une bande de pieds-nickelés ....une tétraplégique cancéreuse en stade terminal....avec une belle trachéotomie façon les "intouchables", le truc qu'il faut aspirer plusieurs fois par jour ...et réhydrater aussi....c'est sûr qu'elle allait pas faire de vieux os en afwique....
    dans le même registre , on juge des pirates somaliens , devant ...un tribunal des enfants !
    ben oui , bwana , le n'haîgre est un grand enfant , faut le traiter comme tel....la seule consolation dans cette démission totale c'est que les ruskoffs vont faire la police dans le coin , ça devrait changer la donne ( genre cravate de chanvre et direction la grand'vergue )

    RépondreSupprimer
  9. Votre étonnement m’étonne. Vous devriez vous douter, Kobus, que je n’espère plus grand chose dans ce bronx…Mais c’est le coup de la brebis perdue. Il y en a qui fréquentent ce modeste blog et n’ont pas votre grande culture^^ N’y en aurait-il qu’un… Mon côté christique que voulez-vous… Alors faut supporter quelques redondances dans la conversation !

    Ceci-dit, votre remarque sur les russkofs est tout à fait fondée ; z’ont pas nos problèmes sur zone. Vous avez dû voir comme moi (via RIA Novosti) ces réjouissantes vidéos où ces braves marins russes règlent la question en envoyant les boutres de pirates par le fond au canon ni vu ni connu et profitent de l’occasion pour parfaire l’entraînement des matelots à la kalasch’ sur le résiduel… Curieusement, on ne signale plus guère d’actes de piraterie dans les secteurs maritimes qui leur sont attribués quand c’est leur tour de garde…

    RépondreSupprimer
  10. kobus van cleef24/11/2011 21:27

    comme dit mon gamin ( 25 aux prochaines cerises) "serait temps que les gouvernants s'offrent une paire de couilles"
    chez l'ami poutine , on a décidé une bonne fois pour toutes qu'il était mal venu de se laisser chier dans les bottes
    c'est d'ailleurs une sentence du professeur choron "quand on lui chie dans les bottes , le lâche dit que ça lui fait chaud aux pieds"
    même chose pour l'affaire de la grotte d'ouvéa , ce fut le dernier acte de fermeté d'un chirac tétanisé par sa sensibilité rad-soc ( à moins que ce fut balladur ?)
    se laisser emmerder par des quasi analphabètes , tant qu'on pouvait les poisser à l'autre bout du monde , ça n'allait pas le faire
    maintenant , pour réagir contre les racailles qui emmerdent les français jour après jour , faudra pas compter sur le jockey magyar , ou alors faudrait qu'ils fassent tourner sa meuf dans les caves du neuf cube
    et ça manquera pas de guépière et tapinette pour aller voir la façon dont nos crs maintiennent l'ordre dans les banlieues de la république, pour leur contester le droit d'être armé , et de riposter
    seule bonne nouvelle , depuis quelques temps , les journalopes , même de gauche ( pléonasme ! en vronze , 90% des journalopes le sont)n'ont plus accès dans les territoires de la république , ils sont obligés , les pauvrets , d'avoir recours à un fixeur , comme là bas , dis ! et on leur chourave leur matos , on leur vandalise leur voiture , si c'est pas méchant ....ceci dit ça se compreend , hein "y zont mal parlé deu la banlieu heu "

    RépondreSupprimer
  11. euhhh oui, presque:

    http://www.youtube.com/watch?v=akHJ-Vdcqtk

    Ne manquez surtout pas les commentaires…

    RépondreSupprimer
  12. A l'époque ou le commerce de l'otage était florissant au Liban, aucun soviétique ne fut enlevé enfin si une fois.

    Pour toute rançon versée, les kidnappeurs reçurent le fils d'un de leur dirigeant en pièces détachées le tout envoyé par la valise diplomatique.

    Le message fut comprit.

    RépondreSupprimer