"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 30 décembre 2011

Ethnocentrisme, quand tu les tiens…

Devant ce genre de truc qui fait gagner des sous aux loueurs d’espaces publicitaires, certains se navrent, se chagrinent, se lamentent, s’exaspèrent ; d’autres (comme moi) oscillent entre le sarcasme et l’envie de kalasch… D’autres, enfin, s’esbaudissent : "Oh ! Comme s’est gentil et convivial !"…

Devant quoi ? Devant ces reptations de larves obséquieuses qu’on nous donne à voir désormais à chaque occasion et pas seulement lors du Ramadan…

Les fêtes populaires programmées à l’occasion des réjouissances et animations de fin d’année du calendrier grégorien sont pour beaucoup le prétexte d’en remettre une couche qui, à trop vouloir prouver, nous fait voir le vrai visage des bons apôtres :


Mais de quoi se mêle le SPÖ ? L’avatar autrichien de notre PS nous montre là son total mépris pour les légitimes coutumes et traditions ancestrales de la diversité-qui-est-une-chance-pour-l’Autriche. Grüss Gott !

C’est gentil de souhaiter à tous de joyeux jours de fête et une bonne nouvelle année à vivre ensemble et à fêter en commun. Mais fêter quoi ? Les adeptes de l’étoile de David en pain azyme comme ceux du Croissant en semoule collante, qu’en ont-ils à foutre de ces fêtes ? Pourquoi vouloir leur imposer comme à la fête des voisins la corvée d’aller, des jours ordinaires pour eux, se mêler et faire risette à ceux qui se reconnaîtront peut-être (en réfléchissant bien) dans cette espèce d’étoile filante en pain d’épice et sucre-glace ?

Ayons d’ailleurs une pensée pour ducon, communiquant probablement austro-bobo et socialo-internationaliste mais néanmoins en culotte de peau, qui a concocté ce présumé symbole d’identité visuelle d’on ne sait trop quoi mais si un peu quand même... Le pauvre a dû transpirer pour respecter le cahier des charges : Etoile de David & Croissant étoilé, no problem, mais pas de croix ni rien de ce genre pour ne choquer personne ! Pas de poisson stylisé des catacombes, ce sera pour plus tard ; et pas même de père Noël Coca-Cola. Alors quoi ?

Bingo ! Certes, l’étoile guidait les rois-mages de la vieille légende du folklore heureusement révolu, mais bon, ça peut passer vu qu’elle guidait de sages étrangers (encore que sage et étranger, ça fait un peu pléonasme…) Le brave garçon a donc recyclé en douce l’étoile en carton humblement recouverte de papier doré qui pend encore au bout d’un fil de pêche au dessus de… comment on dit déjà ? ah oui, la crèche dans des églises vides et les appartements clos de quelques réacs résiduels… Bref, il a fait ce qu’il a pu mais on n’en sort pas…


Bon, je m’égare… Là n’est pas l’essentiel et le torrentiellement scandaleux.


Nos bons apôtres vivrensemblistes réalisent-ils qu’ils nous montrent leur vrai visage de nervis oeuvrant pour la bête toujours féconde ? De nostalgiques nauséabonds des Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire ?

Voyons les choses en face, quitte à désespérer Mélenchon : Avec leur air, mine de rien, de lustrer leur salive à la brosse à reluire sur les bottes de l’Autre, Messie incomparable nous apportant, mieux que l’or, l’encens et la myrrhe, tous les possibles du rêve métissé d’un éternel futur, horizon indépassable, les socialos danubiens veulent absolument imposer avec insistance aux divers qui ne demandent rien (de ce genre…), non seulement de supporter, mais de participer, d’adhérer, d’adopter avec enthousiasme de passéistes us et coutumes locales !


Ces socialistes soi-disant ouverts au multiculturel, ne sont à l’évidence que de vulgaires intégrationnistes qui avancent masqués ! Pire ! Ce sont des assimilationnistes… Cf. Nos ancêtres les gaulois, etc.


A côté de ces odieux suppôts de l’obscurantisme le plus abject, Jörg Haider était à n’en pas douter foncièrement convaincu de la légitime dignité de l’identité de chacun puisque lui, au moins, œuvrait avec ferveur pour le respect de la différence !

5 commentaires:

  1. C'est vrai qu'une croix aurait été plus parlante.

    D'un autre côté, pour rester dans la logique firmamentesque où s'inscrivent l'étoile de David et le croissant musulman, une étoile à 6 branches qui file c'est plus logique. Et plus dynamique.

    Ce symbole tend à donner à ses concurrents un aspect mollasson qui est proprement injurieux.

    Si on ajoute à ça le désir criminel d'assimilation qui sous-tend cette démarche et que vous souligniez si justement, nous sommes en présence d'une des provocations les plus honteuses qu'ait connu le monde.

    Que font les équivalents locaux de la HALDE, de la LDH, de SOS racisme et généralement de toutes ces ONG qui tentent de sauver la civilisation ?

    RépondreSupprimer
  2. Je note quand même avec intérêt que l'étoile filante est au-dessous, comme une intruse.

    Noël, c'est l'accueil des zotres, on s'efface devant l'invité, avec humilité, dans notre crèche où ils viennent crécher sans trop nous demander notre avis...

    RépondreSupprimer
  3. Cela démontre s'il le fallait encore que l'Internationale Socialiste est aussi celle de
    la connerie criminelle. Quand je pense qu'en France on s'apprête à remettre ces cochons là
    au pouvoir central ça me donne aussi des envies de kalach. Un jour on risque d'y céder...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne vois qu'une chose dans cette affiche: c'est très-très con.

    RépondreSupprimer
  5. kobus van cleef01/01/2012 16:55

    moive ça me fait penser à une chanson de dalida ( ou pas , j'ai jamais été très fort sur le top 50)
    ça disait comme ça, dans ma folle jeunesse
    "comm' les rois mag'
    en gallilée
    suivaient des yeux
    suivaient des yeux
    l'éto-âle du berger"
    et on pastichait en
    "comm' les zarabs
    au cabinet
    suivaient des yeux le rouleau de papier"
    on était taquins...
    l'étoile se déplace , dans quelques temps elle aura disparu
    sur la droite de la photo(faut il y voir un signe ? je crois pas , bref)si on en croit les trainées de condensation (alors que les gens sérieux savent que ce sont les photons émis qui lui font une queue et que cette queue va vers les objets dont elle s'éloigne, loi de l'attraction universelle )figurées par l'artiste ( je t'en foutrais de l'artiste !)
    elle s'éloigne donc vers la droite de la photo
    pour un occidental lambda qui regarde une carte de géo en norma latéralis ,la droite de la photo c'est l'est
    alors de deux choses l'une
    - soit elle nous montre par où foutre le camp et c'est très bien
    - soit elle nous montre que ELLE fout le camp pour laisser le champ libre aux zautres si enrichissantes
    perso , je suis païen tel le pakounta
    mais ça me ferait mal aux seins de devoir décamper devant des bouseux inassimilables , des peigne-culs réduits à se marier entre proches cousins

    RépondreSupprimer