"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

dimanche 15 janvier 2012

La mission oubliée par l’Education Nationale, et caetera...

J’hésite… Une fois n’est pas coutume. Je vais jouer à "Le Plouc-em’ chez les modernoeuds…"

Hier, googueulant sur une requête avec le mot précaire (ce qui mène à tout), j’avise un libellé qui m’accroche et je clique :
Apparaît à l’écran la bannière du truc ; c’est "Gay, Ma Santé ! Site web d’expression, d’échange et d’information sur la santé gay et ses enjeux" dont je ne vous donnerai pas le lien.
Sous un des signets référencé "Technique", s’affiche en tête un article assez ancien intitulé "L’art du lavement" pompeusement suivi d’un "Sommaire de l’Article" : - Introduction ; (…) ; - Le matériel ; - La technique ; - Le timing

Euh, je passe et vais directo aux commentaires…

Sur la douzaine, je n’ai lu que le premier, commis par un(e) certain(e) Zezetta :

"Voila ce qu’on devrait apprendre à l’école. Au moins quelque chose d’utile."

On ne prend jamais assez en compte les avis de bon sens du citoyen de base…
Quel sera le candidat qui saura répondre à cette évidente et scandaleuse carence de notre système éducatif ?
- J’ai tout de suite pensé à Efâ Choly qui cherche chaque jour un truc en plus à âchouter à son brôgrâmm pour sortir du 3 % (un taux bien plus près du BB- que du triple A…)
- A moins que le patron-baigneur de la flotte pédalomotrice soit plus rapide qu’elle ou surenchérisse, soucieux d’être scrupuleusement cohérent avec ses promesses faites récemment à ses groupies d’HES…
On verra bien…

Digression annexe :

Sur le coup, je songeais ne poster ce qui précède que jusqu’au commentaire de Zezetta et m’en tenir là, …sans commentaires. Cherchant un titre pour ça, de chic j’avais pensé à : "Une revendication de plus pour Act’Up…"

Mais je me suis dit que ça faisait bien longtemps que je n’avais plus aperçu cette "raison sociale" sur mes écrans radar. Des fois que ce truc se soit sabordé (on peut toujours rêver) j’aurais bonne mine… Donc, scrupuleux comme je suis, je me suis un peu rencardé sur son devenir récent. Car oui je suis scrupuleux. D’ailleurs, comme disait fort justement Turgot : "-Les gens scrupuleux ne sont pas faits pour les affaires importantes" (c’est aussi valable pour le patron-baigneur évoqué plus haut…)

Bref, Il semble bien qu’Act’Up soit confronté depuis quinze ans à une baisse significative du nombre de ses adhérents. Et si j’éprouve le besoin de vous en parler quand même c’est pour vous rassurer sur son aptitude à la survie.
Pour s’en tenir à ses comptes de l’année 2009, les derniers trouvés, Act’Up réalisait avec "environ 137 adhérents" la louable performance d’entretenir 5 salariés…
Bon, il est vrai que du côté des recettes, outre la vente accessoire de tee-shirts et autres produits dérivés, on trouvait cette année-là divers dons privés et subventions : 100 000 € de la Fondation Pierre Bergé ; 131 500 € de laboratoires pharmaceutiques ; 45 000 € de la région Île-de-France ; 302 354 € de divers ministères ; et même 11 088 € du CNASEA, oui pas d’erreur, après vérif’, c’est bien lui : le "Centre National pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles", établissement public basé en province et dont le président est nommé en Conseil des Ministres…

On fait tous ce qu’on peut pour sauver la Fwance. Ce sera tout pour aujourd’hui…

7 commentaires:

  1. C'est proprement hallucinant ! Tant d'argent pour une structure insignifiante ? Je me demande combien je pourrais obtenir avec les 6 membres de mon blog ! Un petit vingtième ? Ma foi, ça ne serait pas si mal...

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas le nombre qui compte, c'est la qualité.
    Et puis, nous participons tous financièrement à
    la survie de cette oeuvre impérissable.
    En tout cas, j'ai une idée de cadeau pour les mariages
    homosexuels!

    RépondreSupprimer
  3. Ah pas mal pour 5 salariés !
    Ils embauchent ?

    RépondreSupprimer
  4. Cariine !! Vous en êtes aux dernières extrémités ? Que dis-je, déjà aux "fins dernières" au point de vous résoudre à leur envoyer une candidature "spontanée" avec une belle lettre de "motivation" ?!
    Oh dites ! Faites-la moi lire!!

    RépondreSupprimer
  5. Han, Plouc !
    Moi qui comptais sur vous pour me l'écrire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vous ferai pas ce mauvais coup. Je vois d'ici la réponse standardisée : "A la suite d'un malheureux saut d'algorytme nous sommes au regret de gnagna etc."

      Supprimer