"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 5 mars 2012

Seconde chance ! Cool…

On n’a jamais une seconde chance de donner une première impression…

Dieu non plus sans doute pour nous faire une première Création…
Heureusement qu’Obispo est là pour refaire le boulot…

Comme l’écrivait hier A moy que chault ! , on est rassuré sur l’avenir de l’espèce ; on repart à zéro :

"Depuis que je sais, grâce à Pascal Obispo et l'affichage publicitaire du métropolitain, qu'Adam était une tafiole androgyne et Eve une métisse sexy, je vois le monde différemment... En fait, tout ce que, aveuglé par la haine et l'aigreur, je prenais pour une dégénérescence mortelle et une irrémédiable décadence n'est en fait qu'un merveilleux retour aux sources..."
Et puis, fini l’indifférence pour la Genèse et la désertification des Eglises, Temples et autres Synagogues ! Les fidèles en redemandent :
Joie !
C'est bien ça. Regardez-les : nos ancêtres à tous ! On vous l'avait dit !
Et pas de gaffe cette fois-ci ! C’est à lui de croquer la pomme !
(la pomme ? …)

7 commentaires:

  1. C'est à se pisser dessous!
    Comment il s'appelle déja, le pignouf qui a pondu cette couillonnade? Opisbo, c'est ça?

    RépondreSupprimer
  2. le succes de ce spectacle est indéniable semble-t-il. Voir en scène la création de la civilisation humaine est une aubaine que nous ne pourrons jamais visualisé. Je trouve cela formidable, extra-ordinaire. La vengence d'Obispo est terrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce lieu où la "modération" est aussi féroce qu’arbitraire, "Anonyme" est sauvé du "tchak" de la censure préalable grâce à trois fautes d’orthographe et à ma méconnaissance du spectacle que je n’irai pas voir (le livret d’origine me suffit…) Si donc Obispo est bien l’Ange déchu, le Prince de ce monde, je changerai de trottoir en le croisant. Merci de l’info.

      Supprimer
  3. kobus van cleef06/03/2012 18:33

    ce qui me chagrine, c'est que derrière eux , y a pas de pommier, y a une espèce de vigne vierge...est ce à dire que dans le paradis sur terre ( sis non pas en république populacière de chine , ni au frankistan, mais entre le tigre et l'euphrate)il y avait du vin ?
    de quoi nous remémorer nos souvenirs d'enfance :
    "ha que nos pères étaient joyeux
    quand ils étaient à table
    le vin coulait à flots joyeux
    ça leur était fort agréable...
    ça leur était fort tagréableu "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ils buvaient comme des fous
      Comme des fous, morbleu !
      Bien autrement que nous, morbleu !
      Bien autrement que nous…

      Supprimer
    2. kobus van cleef06/03/2012 23:21

      ceci dit le fait qu'il y ait eu un pommier donc des pommes laisse à penser qu'adam a bu du cidre
      ce qui torche la gueule tout pareil

      Supprimer
  4. kobus van cleef08/03/2012 15:25

    @ anonyme
    "la vengeance d'obispo est terrible"
    en l'occurence , c'est sa mère , à obispo, sa propre mère qui se venge en nous l'imposant , son gamin , voyez ?
    l'humanité a dû faire souffrir la pauvre femme ( je n'ai pas dit la femme pauvre) pour qu'elle se décide à nous imposer ce malfaisant
    faudrait psychanalyser la génitrice...

    RépondreSupprimer