"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 20 avril 2013

Quand viendra le temps des "crosses en l’air"…



Peut-être plus vite qu’une prochaine passée de coquecigrues…
(on a le droit de rêver…)

Je pique sans vergogne à Lady Waterloo l’illustration de son dernier billet :

L’a-t-elle elle-même piquée dans un de ces blogs nauséabonds qui font florès en ces temps de changement et de vivrensembleapaisé? Que nenni ! Il sort tout droit du site d’un syndicat de… policiers ! Certes, ce dernier n’est qu’un syndicat de policiers municipaux, pas de la police nationale ; Ouf ! Et c’est un indépendant qui n’est pas affilié à une de nos grosses "centrales" représentatives ; Ouf ! Mais… il pèse quand-même… Il est reconnu et membre de la première confédération européenne de syndicats de flics (1), affiliée à la Confédération européenne des syndicats… Faut lire ce que ces braves syndicalistes héritiers des archers du prévôt et des gardes champêtres se permettent de publier sur leur site.

Quand je vois l’hystérie outragée des "entrepreneurs de panique morale" et de leurs larbins sensés nous gouverner dans le respect de chacun, quand je lis chez la Crevette le témoignage de Vincent, après le précédent et avant le suivant, quand je lis çà et là, les fugaces confidences discrètement murmurées off record par des flics dans l’action, je me dis encore plus : "- On ne lâche rien !" Jour après jour. Matraque après matraque…

Et je suggère de réorienter les slogans en tenant compte de ça. Je trouve épouvantable d’entendre parfois "nous le peuple" se laisser aller à scander "CRS-SS" ! Putain ! On n’est ni des bolcho-trotskos ni des adulescents attardés bourges soixante-huitards !

"CRS retourne toi, les racailles sont derrière toi" c’était déjà mieux. C’est un début…

Pourquoi pas "CRS, sois pas nul, c’est le pouvoir qui t’encule"…

Et surtout, surtout, répété, lancinant - comme les trompettes de Jéricho - jusqu’à plus soif :
" La police, avec nous ! – La police avec nous ! "…

Et, si Dios quiere, un jour viendra ce Grand Soir newlook tant redouté par la lumpenjet-set

1 commentaire: