"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 9 mai 2013

Illustration et brèves de ce foutu mois de mai.



Je ne sais plus où j’ai lu ça : Avec le 1° mai, le 8 mai, l’Ascension, le lundi de Pentecôte, les juteuses inventions genre RTT ou demi-journées Sécu qui favorisent du coup les ponts, les viaducs et les journées rouges de Bison futé, ce foutu mois nous coûterait dans les un point de croissance ! Vous m’avez compris : En ces temps de crise, comment la mondialisation heureuse peut-elle encore supporter ces restes d’un passé révolu ? A quoi cela sert-il encore pour l’emploi, la croissance et la cohésion sociale de faite défiler les Florange et Pétroplus avec des casquettes publicitaires en papier qu’ils ressortiront pour le Tour de France ? De faire déposer des gerbes par des vieillards en bérets et des sous-préfets en gants blancs sur des stèles érodées aux relents bellicistes ? Et, je vous le demande, de filer des jours aux assoc’s pour leurs congrès et concours de boules sous prétexte que trois pelés s’adonnent encore ces jours-là à des rites religieux obscurantistes et surannés ? Toussa coûte un max’ au PIB et, scandale absolu, réduit les profits de Pierre Bergé…
Ajoutez à ça que nous devons aussi à ce foutu mois le 10 mai 81, le 6 mai 2012, etc.
Certains bien-pensants pourraient même y ajouter l’anniversaire de la naissance du Plouc-em’…

Bon. Cessons de nous laisser dominer par la morosité grincheuse en ce joli mois de mai où, de par chez moi, sous le parfum des cerisiers en fleur, nos vaillants agriculteurs répandent le lisier dans les champs… Soyons positifs et voyons plutôt tout ce que nous apporte ce mois de printemps pas encore français pour nous conforter dans l’Espérance :

Car pour ceux qui sont présumés en charge de notre salut, ces jours chômés sont l’occasion d’annoncer des non-évènements dont l’importance est telle qu’ils pourraient changer notre vie. J’ai choisi d’en retenir trois qui auraient pu vous échapper autour du barbecue ou dans les bouchons automobiles :

1° Depuis Tokyo (ce qui fait plus sérieux que depuis Sablé-sur-Sarthe), François Fillon a solennellement déclaré : "Je serai candidat quoi qu’il arrive". Nul n’arrive à savoir exactement candidat à quoi, mais ça fait des signes et espaces facturés par les agences de presse et l’occurrence "Fillon" regagne quelques places en fond de classement Google… Très bon ça, Coco ! Continue comme ça…

2° Pierre Moscovici a déclaré sur i>Télé après sa visite à Berlin :
En Europe, "l'austérité c'est fini, le sérieux ça continue"…
Et pour le sérieux, il le prouve ! Après la petite incompréhension sur Dailymotion, notre Mosco’ a déclaré sur BFMtv : "Arnaud Montebourg et moi sommes mobilisés ensemble sur STX"… Les ouvriers des chantiers navals sont donc rassurés…

3° Enfin, le non-évènement majeur du jour ; celui qui, à n’en pas douter, va relancer l’Europe :

Hier 8 mai, afin d’endiguer l’euroscepticisme galopant et la vague de ressentiment contre l'UE à un an des élections européennes, la Commission européenne a présenté 12 nouvelles actions pour permettre aux citoyens européens de "mieux exercer leurs droits".

Cette chère Viviane Reding nous a présenté ça en insistant sur le fait qu’il s’agit de renforcer leurs droits dans leur vie quotidienne. En vrac, elle a mis sur le même plan la recherche d’emploi et… les achats en ligne. Ah oui ! Elle a aussi évoqué accessoirement "la participation au processus décisionnel européen" Mais sans s’étendre…
Bref, le communiqué officiel est formel : Il s’agit d’une "offensive politique", avec la mise en place de "mesures concrètes".
La première citée, la plus emblématique, la plus offensive politiquement et la plus efficace concrètement pour ranimer et faire monter tel un tsunami l’adhésion passionnée des peuples au grand projet européen, c’est…

La création d’une "carte européenne d'invalidité"

Ce sera tout pour aujourd’hui.

5 commentaires:

  1. Ben... la carte de stationnement prioritaire est déjà européenne...

    RépondreSupprimer
  2. Carte d'invalidité européenne", ça va faire un tabac en Transylvanie.

    RépondreSupprimer
  3. supprimer le moi de mai, c'est évident, quoique pour ton anniv' ce serait bête, c'est l'occasion de boire un coup , par contre ça te ferait gagner une année à chaque fois

    RépondreSupprimer
  4. encore une paperasse, quand tu penses qu'un gosse qui a paumé l'ASSR2 un genre de papier obtenu a 16 ans pour conduire un scooter, que tu as eu le code de la route, que tu réclames en vain le papier assr2 a ton école , on ne te présente pas au permis de conduire ,
    alors si ce truc ou tu dois dire:" je traverse dans les clous", est plus fort que le code pourquoi passer le code ?
    voilà une carte européenne , un beau truc plastifié genre carte vitale qu'on refera trois ans après avec photo...
    et ben on va en avoir des prestations handicapés a payer !

    RépondreSupprimer