"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

dimanche 2 juin 2013

Que faire ?


Oualà. La grande Manif pour Tous du 26 mai est passée. Les media ont rangé les sélectifs objectifs de leurs caméras abimées par les excités petits-blancs-bourgeois-cathos (ça leur passera comme la jeunesse) et les casseurs d’esstrêmdrouâte (Valls s’occupe d’eux, dormez tranquille). Force est restée à la Loi. Ouf !

Comment ? Il traîne partout des photos de violences policières ? Vous avez lu de nombreux témoignages évoquant des types à capuche excitant la foule et jetant des bouteilles pour donner l’exemple ? Et ces témoins prétendent avoir revu peu après ces mêmes types pourvus comme par enchantement de brassards de police et de matraques en train de tabasser des gamins de 16 ans et d’embarquer dans des fourgons en leur tordant le bras des filles de 50 kg tout mouillé ? Vous avez vu ça où ? Pas dans la presse indépendante et sérieuse en tout cas ! Pas chez de vrais journalistes ! Oui, chez les vrais professionnels crédibles, chez les ceusses qui ont la carte de journalistes, et celle du SNJ, chez les ceusses qui sont d’honnêtes salariés de gens sérieux comme Bergé, Demorand, Rothschild, Joffrin, F.O.Gisbert, Ch. Barbier,  F.Pinault, Mougeotte, Hersant, Niel et les sanibroyeurs ! Respectables, incontestables ; crédibles quoi !
Non, vous n’avez vu ça que sur des sites pas très nets, instrumentés par des non-professionnels sans déontologie… Suspects quoi ! Heureusement Filippetti va s’en occuper et nous concocter un truc pour mieux contrôler le web, protéger les consommateurs-lecteurs, toussa...
Bon, Maintenant que la loi est promulguée, que les fauteurs de haine rentrent à la niche. Quant aux Veilleurs, s’ils ne finissent pas par se lasser, "on" fera en sorte qu’ils se lassent… bessif !
Et on n’en parle plus, hein ?

Ben non. On ne lâche rien.
- Bien sûr, il y a les Veilleurs. Mais comme dit le cantique : "…comme un veilleur attend l’aurore."
L’attente ne suffit pas…
- Bien sûr, on peut continuer ; et il le faut. Mais qui peut se permettre, selon l’employeur, d’enfiler les absences du lundi matin pour cause de garde à vue ? Taubira et les tapissiers en mur-des-cons n’aiment pas forcement tous les récidivistes… Après le rappel à la loi, il y a la mise en examen avec contrôle judiciaire qui vous exclut de l’action à durée indéterminée, puis la condamnation symbolique avec sursis, puis pas symbolique, puis la peine ferme sans mandat de dépôt, puis la taule, en toute légalité puisque c’est la loi (la non-exécution des peines de moins de deux ans n’est qu’un arrangement d’opportunité pour… certains)… Et les honoraires d’avocats…
- Bien sûr, on peut attendre que ça pète. Mais doit-on compter sur ça ? Pour que ça "pète", il faudra que ça se délabre encore bien plus… Et d’ici-là, nous serons tellement essorés que seuls d’autres seront en mesure d’en tirer les marrons du feu… du côté du Front de Gauche peut-être, ou du Neuf-Trois…

Alors, non. Ne lâchons rien ! Chacun selon son "charisme". Pendant que les veilleurs veillent, soyons des éveilleurs ! Il nous faut éveiller, réveiller, autour de nous. Continuons à témoigner, mais concrètement, par l’image, auprès du plus grand nombre. Comment faire ? Je vous invite à écouter ce vieil interview de Maurice G. Dantec en 2007 :

4 commentaires:

  1. non on ne lâchera rien, nous devons déjà prévenir nos élus que s'ils marient la chèvre et le chou ils n'auront plus nos voix, il faut envahir les conseils municipaux , poser officiellement la question "allez vous marier" et être suffisamment nombreux aux séances pour faire poids, pour faire peur , pour que le petiot Machin du conseil municipal qui rêve d'être un jour le grand Machin du conseil général comprenne bien que monter sans nos voix c'est pas possible .
    mon drapeau la manif pour tous est planté dans ma cour avec mon panneau"t'es homo c'est ton droit... homo marié c'est n'importe quoi !"juste a coté de ma groenendael !

    RépondreSupprimer
  2. "Vous avez vu ça où ? Pas dans la presse indépendante et sérieuse en tout cas ! Pas chez de vrais journalistes ! "

    Ben non ! Les vrais journalistes préfèrent commencer à gloser sur un éventuel "printemps turc" parce que là-bas il y a des manifs, des mécontents, des affrontements, même quelques barricades, et la police qui charge, des gaz lacrymo, des blessés et plein d'arrestations... Et c'est pas normal un gouvernement "rétrograde" (qui islamise la société !) contre son peuple "moderne" (parce que pas d'accord) et on va suivre ça de près (surtout que si la Turquie veut entrer dans l'UE, c'est pas malin !).
    Par contre, un gouvernement "moderne" (qui libère les moeurs) contre un peuple "rétrograde" (qui ne veut pas du mariage homo), c'est normal (la loi est votée, elle doit s'appliquer) et ça ne mérite pas les honneurs de la presse.
    Bref 2 poids, 2 mesures comme d'habitude... mais là, ça m'a frappée particulièrement !

    RépondreSupprimer
  3. Intéressante idée de Dantec. Retourner le Panopticon contre lui-même, pour ainsi dire.

    Ailleurs, d'autres vivent, eux aussi, assez mal le "contrôle total":
    http://defnesumanblogs.com/2013/06/01/what-is-happenning-in-istanbul/

    RépondreSupprimer
  4. Pour info, ça risque de ne pas être évident dans le futur:
    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2229273/Fears-civil-liberties-Apple-patents-technology-remotely-disable-protesters-smartphones.html

    RépondreSupprimer