"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 15 août 2013

Le ministre a visité une cage d'escalier…



Oui. Manuel Gaz et des GAV réunies a fait preuve d’autant de détermination que de réactivité et a encore fait le nécessaire pour nous rassurer le faire savoir : A Marseille, dans la cité des Oliviers, ensemble du 13e arrondissement connu comme plaque tournante du trafic de stupéfiants et théâtre de plusieurs règlements de comptes ces dernières années, le ministre a visité une cage d'escalier auparavant occupée par des dealers.

Frileusement agglutinés dans un bus affrété pour l’occasion, un troupeau dense de journalistes convoqués pour l’occasion était derrière avec la BAC en bandoulière et leurs collègues à l’affût sur les toits. Saluons leur courage…

Au cours de l’incontournable conférence de presse qui a suivi à l’Hôtel de police, le sinistre "s’est félicité de…" (j’ai oublié quoi mais il y était forcément pour quelque chose) et puis il a repris au pas de course son avion pour Paris. Quel homme !

Ah oui ! Avant de visiter sa cage d’escalier préalablement passée à la javel, il n’a pas manqué d’aller exprimer son émotion à la famille de Jérémie L., égorgé ce week-end par Ali A., " un marginal souffrant de troubles psychiatriques connu des services de police". Bien entendu, cette visite de condoléance s’est faite, nous dit-on, "dans la discrétion" mais aucune dépêche d’agence n’omet de nous le faire savoir…

Accessoirement, quelques-uns des guignols locaux craignant l’inversion de la courbe du fromage (on dit des élus, je crois) ont profité de l’occasion pour agacer Manuel en réclamant la mise de l'ensemble de la ville en Zone de Sécurité Prioritaire. C’est vrai quoi ! Et puis c’est parfaitement dans la ligne socialo-hollandienne : Quand tout est prioritaire, il n’y a plus de priorité ; au moins c’est cool à gérer…

Que retenir de toussa ? Deux questions :

1°- Quand donc la France sera-t-elle enfin classée dans sa totalité en Zone de Sécurité Prioritaire ?

2°- Combien de jours y aura-t-il d’ici la Saint Sylvestre sans une seule dépêche d’agence intégrant dans son titre le mot "Valls" ? Deux ? Un ? Zéro ? Reviendra-t-il en prochaine semaine ?  

4 commentaires:

  1. Pas mal, l'inversion de la courbe du fromage...

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef15/08/2013 16:45

    Pour la question 2 faut la reformuler
    On sait qu'il n'y aura pas UN jour sans qu'on cause de lui ou qu'on voit sa bobine aux actus ou dans les journaux
    Partant de cela, parions sur le nombre de dépêches/jour AVEC Vals à l'intérieur
    Plus de 10 c'est la gloire
    Moins de 5 ,il prendra pas la place de Molleglande



    Et dire que la gauche trouvait Sarko omnipresent.....

    RépondreSupprimer
  3. Selon la presse (un quelconque journal), Valls montre ses muscles.

    Je vois surtout les masseters et les corrugateurs, essentiels pour les mâchoires et les sourcils. Bel effort de coordination quand même, tout le monde n'arrive pas à un tel contrôle, demandez à Ford (Gerald) et Mollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef17/08/2013 18:34

      Y a aussi les pterygoidiens internes et externes....

      Supprimer