"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 24 août 2013

On ne va pas en faire une pendule…



- Un père de famille est tué à coups de flingues en voulant coincer deux "jeunes" braqueurs :

"- Cet homme n'aurait pas fait ça, il ne serait pas mort et ces deux petits voyous qui avaient braqué un bureau de tabac minable ne seraient pas devenus des assassins (...)"

"- Tu ne peux pas l'ériger en exemple. (…) l’ériger en héros, (…) même s'il est infiniment respectable et pitoyable, un homme qui agit comme il ne faut pas agir…"

(Un journalope de Marianne*)

- Une petite frappe mondaine en Fred Perry, aussi haineuse que trop bien nourrie, croit que c’est la bonne occase de "s’en faire un" à quatre contre deux et rencontre la faute à pas de chance :

Discours solennels des plus hautes autorités de l’Etat, Minute de silence à l’Assemblée Nationale, chasse aux sorcières, "mobilisation" des bas-fonds et dégâts non chiffrés…
(mais soyons honnêtes : pas encore de rue St Méric)

*cf ICI

1 commentaire:

  1. A rapprocher de l'interview de cette sénatrice, victime d'un vol à la tire, qui reproche à ses concitoyen, de n'être pas intervenu "d'un simple croche patte" :par "manque de solidarité"...

    L'ironie est qu'elle est socialiste, bien sûr...

    Quant au cynisme de l'idéologue qui rationalise immédiatement le geste, sans prendre le temps du deuil, pour défendre à l'état (le sien, de Gauche) et non à l'individu, le droit d'agir...

    Amike

    RépondreSupprimer