"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 19 septembre 2013

Le boxon de X…



- Le pédalonaute : Je décrète la pause fiscale en 2014

- Le chaouch de Matignon : La pause fiscale promise pour 2014 ne sera "effective" qu'en 2015

- La Najat qui-cause-officiel : On enclenche le processus de pause fiscale en 2014 et on le confirme en 2015 où il n'y aura aucune augmentation des prélèvements obligatoires

- La sinistre de la santé : Il y aura une "quasi-stabilité fiscale" en 2014

- La même dans la foulée : Il y aurait une augmentation concentrée sur le financement des enjeux sociaux et de la protection sociale. Ce ne sont pas des impôts au sens strict, ce sont des prélèvements, des cotisations

- L’ex du pédalonaute qui-a-peur-qu’on-l’oublie : Les différences exprimées sur l'entrée en vigueur de la pause ne sont tout au plus une question de mois. Il y aura la pause fiscale en 2014

Je vous donne l’énoncé : Interviennent dans l’équation toutes les variables suivantes : augmentation raisonnable ; diminution-ralentissement de la pression fiscale ; pause fiscale ; ralentissement de la hausse, différentiel entre impôt et prélèvement, différentiel entre taxe et cotisation obligatoire ; et toussa avec la réduction des dépenses (ça, c’est l’inconnue) pour factoriser. Sachant qu’il n’y aura pas d’augmentation de la pression fiscale en 2017 (hors cotisations obligatoires, prix du tabac et tarif des amendes routières), construisez l’équation polynomiale telle que P(x) = 0 + quelque chose au 31 décembre 2015 entre dix-neuf heures quarante-cinq et huit heures moins le quart.

Vous avez deux heures et je ramasserai les copies.

NB : Le Plouc-em’ est bestialement un littéraire, et n’a pas la médaille Fields

8 commentaires:

  1. Boxon de X oui, mais les Gluons ont leur mot à dire.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9chat

    RépondreSupprimer
  2. Comme vous je suis plutôt un littéraire. Je crois par contre que nos gouvernants, sans être des "lumières" en culture, ne le sont pas non plus en calcul. Je crois d'ailleurs, qu'ils ne savent plus où ils en sont. Nous sommes conduits par des aveugles. C'est effrayant !

    RépondreSupprimer
  3. Bon d'accord, on va appuyer sur le bouton "pause" mais cette pause, combien de temps durera-t-elle?

    RépondreSupprimer
  4. Moi ce que je retiens, c'est que " pause " signifie " temps d'arrêt " et donc qu'elle soit en 2014 ou 2015, l'important est de savoir que au bout du compte, la pause prend fin et que ce soit en 2014 ou en 2015, mais sans doute aussi en 2016, on va morfler !
    fastoche, non ?

    RépondreSupprimer
  5. Ils sont perdus ,ne controlent plus le jouet qu'ils ont gagné en 2012,sont aveuglés par les idéologie de 1981,suppriment toute traces de réforme faites par le 'Méchant Sarko',prennent des methodes de grand papa de 1900 pour trouver de l'argent.
    Questions:
    - ils sortent tous de la promo Voltaire ENA
    - cette école est elle encore dans le vent pour le 21 siècle?
    - toutes les réformes du capitaine de pedalo sont des usines à gaz, efficacite,rentabilité et pédagogie à la ramasse.
    - ont ils oublié le mot LIBERTE ? nous en reste t il ?
    Et pour terminé,il va nous laisser notre pays dans un état encore plus catastrophique que le PS au congres de REIMS.

    bonne lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laotzeuladi21/09/2013 11:28

      Quand on pense que le dépôt d'un dossier CICE par une PME peut déclencher un contrôle fiscal, on se dit que le Kafka nouveau est arrivé.
      Ils ne maîtrisent rien, pas même leur administration.

      Supprimer
  6. Il faut voir l'interview de Moscovici par Elkabbach: c'est un grand moment de radio!

    RépondreSupprimer
  7. Et sans parler du ralentissement dans le réchauffisme !
    Ca doit bien avoir un effet sur les impôts, ça.
    Voir chez Paul-Emic qui traite le sujet en profondeur.

    RépondreSupprimer