"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 8 novembre 2013

L’asile psychiatrique peut-être ?



Léonarda avec une couche d’écotaxe dessus, c’était déjà le must.

On sentait bien que ça partait dans tous les sens, mais jusqu’ici toujours plus ou moins (de moins en moins…) dans notre espace-temps.
Et maintenant voilà la guerre 14-18 ! Elle ressort sans qu’on sache pourquoi onze mois avant le rituel mémoriel d’usage. Occasion de causer de quoi ? Ben, encore et encore, des résistants de 39-45 (ou plutôt de 41-45…) et (surprise^^ !) de la Shoah…

Soit le pédalomaster n’a plus trouvé que ça dans le fond sa boîte à outils Playmobil pour glisser sur le budget en général et celui de la Sécu en particulier, ce qui est plus que certain.
Soit il souffre d’un dérèglement cérébral du côté de la perception du temps, de la durée et de la succession des choses encore bien plus grave que sa logorrhée sur l’inversion de la courbe ne le laissait prévoir. Ça devient plus que probable.

Ma flemme matinale aidant, Corto m’a bouffé mon sujet ce matin. Allez donc lire son papier suite à la séance de théâtre d’hier. Ça suffira.

2 commentaires:

  1. Affligeant, ce pauvre hollande. Les copains ont beau essayer de se décarcasser, personne n a compris le pourquoi du 7 novembre

    RépondreSupprimer
  2. Persiflant notre présiflan, le Plouc Emissaire nous régale d'un nouveau feuilleton qui, pour coller davantage à la réalité qu'Ananké, reste néanmoins fort jouissif.

    RépondreSupprimer