"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 7 janvier 2014

Couchée Ida !



Titre idiot qui ne parle qu’à moi…

J’ai eu dans ma jeunesse une chienne récupérée par bonté d’âme à la SPA. Le genre de bâtard jaune, un mix dont une grand-mère avait quand même dû fauter avec un berger allemand. On nous avait dit qu’elle s’appelait Ida et nous n’avions pas voulu ajouter une perturbation de plus aux changements déjà subis par cette pauvre bête. Cela malgré la gêne éprouvée par ma mère, la concierge ritale de l’immeuble répondant également à ce doux prénom… Moi ça me faisait marrer de crier "Couchée Ida !" chaque fois que quelqu’un passait devant notre porte…

Pourquoi je vous cause de ça ?

Jean-Pierre Kucheida, l'ancien député-maire PS de Liévin a (enfin !) été placé ce matin en garde à vue par la police judiciaire "dans le cadre d'une enquête financière". Bien entendu, c’est dans le cadre d’une "information judiciaire contre X"… C’est la suite d’une enquête liminaire qui dure depuis deux ans et demi pour corruption active et passive, abus et recel d'abus de biens sociaux présumés au profit des bonnes œuvres citoyennes de la fédération PS du Pas-de-Calais (bien entendu, je n’imagine pas que ça déborde sur l’appareil lillois du parti, Couchée Ida ! surtout restons-en là…) Heureusement qu’il y a la plainte contre Serge Dassault qui permet de relativiser, du moins en nombre de lignes dans la presse…

Surtout, il y a l’épouvantail M’bala M’bala, Dieudonné de son prénom qui non seulement meuble le décor mais sature tous les temps d’antenne, les surfaces rédactionnelles et les écrans en ligne.
J’ai beau me méfier des risques de dérives du complotisme, j’avoue que j’ai envie de dire Chapeau l’artiste ! Non pas à la sous-merde de saltimbanque judéophobe négroïde dont on nous rabat judicieusement les oreilles, mais je dis chapeau aux talents de prestidigitateurs du staff élyséen :

D’un seul coup d’un seul, François II Pédalonaute jette Keynes aux orties et rejoint les reaganomics, révolution copernicienne ! Ce faisant, il coupe ainsi l’herbe sous les pieds des UMPUDIMODEM(PS) qui ne savent plus quoi critiquer. Et, comme un fait exprès, dans la même séquence, le sinistre dit le plus populaire monte hystériquement en épingle un truc sorti de rien. Ce faisant, non seulement il réalimente pour un moment le moteur antiraciste, seule source d’énergie de secours du système non encore en panne, mais surtout il piège tout le monde (hors FN) : Il oblige l’opposition à s’aligner bêtement avec ses pinces à vélo en criant avec les loups et, tout à la fois, il sature l’ambiance, rendant inaudible et subalternes les réactions de l’archéogauche, de la piétaille de députés-fonctionnaires des syndicats, des assoc’s, toussa, aux nouvelles orientations adoptées par le chef ! 

On ne se méfie jamais assez des socialos.          

Pendant ce temps, le sociétal passe… Tous à Paris le 19 !



Je n’ai pas mis la tête de Dieudonné, on la voit assez comme ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire