"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 28 février 2014

Gréviculture, Choix humanitaires et Parité sexuelle…



Que retenir pour finir la semaine et le mois ?

1° Dans le cadre du pacte de responsabilité, après la sauterie indignée des intermittents du spectacle, les cheminots apparatchiks des corporations du rail qu’y-faudrait-pas-qu’on-les-oublie vont tenter de foutre le bronx dans le plus saturé des samedi de l’année en Rhône-Alpes. Cébien. Ça fera les pieds aux mômes qui rentreront épuisés pour reprendre la classe, au moins ils dormiront lundi pendant le cours sur ABCD.. Ça leur apprendra à être des petits privilégiés dont les parents, salauds des classes moyennes du privé, ont les moyens de leur offrir une courte semaine de remontées mécaniques pour engraisser des culs terreux et des saisonniers même pas foutus d’être syndiqués. Et puis c’est cool, c’est pas brûler une bagnole ou foutre en l’air un abribus. Vu le droit de grève et la protection prudhommale des représentants syndicaux, c’est pas contraire aux valeurs et Valls ne dira rien…  

2° L’Union Européenne réalise peut-être un peu tard que l’Ukraine cherche surtout le mode de vie US, le parapluie de l’OTAN et, pour l’Europe, seulement son pognon. Pression Poutine ou pas, indépendamment de son autoritarisme et de sa corruption, aussi bas de plafond soit-il, Ianoukovytch avait quand-même pigé last minute le deal léonin de l’accord économique : ouvrir ses frontières aux produits US et allemands en déplaçant sa frontière douanière de l’ouest à l’est alors que 80% de l’énergie vient de l’est à bas prix, que 80% des exports se font vers l’est, que son industrie est incapable de résister aux imports de l’ouest et que la possibilité d’y vendre ses céréales restera forcément férocement contingentée. Mais ce brusque changement de pied bien théâtralisé a servi d’étincelle…
Du coup, la queue entre les jambes, l’UE qui déborde de fric, n’est-ce pas, allonge aussi sec un milliard de garantie de prêt et promet son aide à tout va.

En revanche, les mesures de rétorsion contre la Suisse qui a mal voté commencent à tomber aussi sec : Les étudiants suisses sont exclus du programme ERASMUS dès la prochaine rentrée. Ah mais !
         
3° Dieu que la sacro-sainte Parité est jolie ! Figurez-vous que ça commence à être la panique dans les préfectures et place Beauvau. Dorénavant, dans un souci d’uniformisation démocratique, blabla, etc., même pour les bleds les plus riquiquis, les 36.000 communes de Fwance sont logées à la même enseigne : déclaration obligatoires des candidatures à la préfecture avant le 6 mars, impossibilité de panacher ou de rayer des noms… Et… listes paritaire avec mâles et femelles alternés !
Bref, si tout est bien bouclé dans les villes grandes et moyennes pour donner aux médias de quoi tirer à la ligne, dans les trous ça craint : Lundi dernier, à dix jours ouvrés de la clôture du dépôt des listes, toutes tailles de communes confondues, il n’y avait que 200.000 candidatures officiellement enregistrées sur un total attendu de l’ordre de 900.000… Dans le département du Cher, par exemple, sur 231 communes de moins de 1.000 habitants, il n’y en a encore que 153 à avoir au moins un nom à mettre dans l’urne…

Le changement-maintenant, la trajectoire de simplification et la stricte parité couilles-ovaires sont à n’en pas douter ce qu’il y a de mieux pour booster la participation citoyenne au service de la collectivité !

J’attends de voir les prochaines élections des conseillers territoriaux par couple paire…      

2 commentaires:

  1. Parité H/F et bientôt Hommes-femmes-homos et transgenres. Pas de discrimination SVP

    RépondreSupprimer
  2. Un sale coup j'ai toujours rêvé d'épouser une suissesse même une Hayeck

    RépondreSupprimer