"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 1 février 2014

La République en danger…



Le 2 septembre 1793 à la tribune de la Convention Danton proclama "La Patrie en Danger", et ajouta sans débander que "quiconque refusera de servir de sa personne [le nouvel ordre légal…] ou de remettre ses armes soit puni de mort.", inaugurant par là le jour-même le temps de la Terreur avec ses 17.000 guillotinés répertoriés, ses centaines de milliers d’exécutions sommaires et massacres de femmes et d’enfants dans un Etat de droit adossé à des lois comme celle dite des suspects du 17 septembre 1793 ou celle du 10 juin 1794 conçue comme moyen de destruction des ennemis du peuple, désormais définis sur des critères moraux et non politiques.

Se dressant sur ses ergots et après s’être refait faire pour la télé son maquillage sombre de carnassier d’estrade, Manuel Gaz et des GAV réunis a proclamé la Républik en danger. C’est jamais que la 31° fois en vingt mois mais cette fois-ci c’est grave et on va voir ce qu’on va voir… Sortant de leurs tombeaux et sacristies poussiéreuses, la bave aux lèvres, l’œil vitreux et leurs longues canines avides de vous dépecer vivant, les hordes gluantes de haine des morts vivants de l’intégrisme-catholique-et-du-nazisme-renaissant vont tenter demain d’écraser nos valeurs et d’imposer le retour au pouvoir de leurs curés pédophiles et matons de camps d’extermination…
Ce qui est moral étant désormais heureusement remplacé par ce qui est légal, nous disposons grâce à Dieu nous des moyens judiciaires et militaires nécessaires pour faire face à cette situation gravissime…
Donc, «Il faut dire "ça suffit". Le gouvernement, l'Etat, les forces de police, la justice seront d'une très grande sévérité, face à tous ceux qui s'en prennent à nos institutions et nos valeurs»

Donc, que "Quiconque refusera de servir de sa personne le nouvel ordre moral  ou de remettre ses armes son droit d’expression soit puni de mort sociale. "

Ceci-dit, heureusement qu’il y a cette manif’ et le psychodrame de la théorie rumeur du genre pour que les media renvoient en page intérieur les chiffres de l’immigration clandestine… C’est vrai que la montecarlisation est un excellent cap pour le gouvernement…  

Bon, demain je serai à Lyon…

2 commentaires:

  1. Mais il m énerve ce Manuel, mais à un point que ce n'est pas permis !Qu il ait une cote si haute dans la population me sidère, sont-ils, les gens à ce point lobotomisés pour trouver quelque chose de bien à ce petit Caudillo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Corto
      Il fait plus que m'énerver, ce "m'as-tu vu", il me révolte et m'exaspère. il me donne des envies pas avouables du tout ce cynique sinistre.

      Supprimer