"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 20 mars 2014

Ecoutes judiciaires, secret défense et lepénisation de Matignon…



"- Ahurissant, hallucinant, obstruction à la justice !..." Enfin ! Harley M’délire a eu quelque chose de consistant à dire en s’adressant aux Français !

A cinq jours de leur premier "partiel" qui sera noté, les cancres qui nous a-gouvernent sont en joie. Avant-hier soir, donc, l’inévitable Hervé (Edwy) Plenel et son Médiapart publient des extraits de sept écoutes judiciaires captées entre le 28 janvier et le 11 février de conversations entre Sarkozy et son avocat.
Ça va saturer les journaux et les programmes télé jusqu’à vendredi soir. Comme ça, on pourra réduire l’espace et le temps consacrés aux sujets qui fâchent, au moins jusqu’à vendredi. Toujours ça de gagné. Ça limitera le temps de parole des guignols de l’opposition qu’on obligera à répondre aux questions ne portant que sur ça. Et comme on est en période électorale, ça réduira d’autant celui de la majorité qui n’a rien à dire et trouvera là matière à meubler. Cébien.

Curieusement, personne ne trouve étonnant cette mise sur écoute. Cette procédure d’enquête judiciaire était jusqu’alors assez exceptionnelle en dehors des cas d’indices avérés et concordants de participation à des activités terroristes ou de trafics de stupéfiant en bande organisée…
Or, un des bras gauches du dictateur Kadhafi ayant pu se faire la malle à temps, cherchant à se dédouaner et surtout, sinon un renvoi d’ascenseur, du moins un statut de témoin protégé, vient raconter que son patron avait financé la campagne de Sarkozy en 2007… Bien sûr, personne ne songerait que Kadhafi soi-même aurait vendu la mèche quand le même Sarko, à cheval sur Béachelle, a envoyé nos soldats et nos sous pour le cramer. Cela n’aurait pas été convenable de sa part…
Ce témoignage tardif et non recoupé a été jugé suffisant pour lancer une information judiciaire nécessitant la mise sur écoute et l’enregistrement de toutes les conversations téléphoniques entre l’ancien Président et son avocat depuis six mois !
Et voilà que des morceaux choisis d’enregistrements datant d’un mois ou deux, pièces au dossier d’une enquête en cours, sont comme par hasard diffusées au grand public au moment opportun. Et leur authenticité est benoîtement confirmée de source judiciaire. Bref, toussa est :
- Commenté à l’envie et jusqu’à plus soif en application du principe de culpabilité,
- Diffusé en totale violation du secret de l’instruction,
- Et tout le monde trouve ça normal

Il se trouve que le même jour une journaliste du service des informations religieuses du quotidien La Croix a passé deux heures dans une salle d’interrogatoire de la DCRI, seule face aux sbires de la maison.
Motif ? Dans un article publié le 29 janvier sous le titre "La France doit mieux prévenir les risques de l’islam radical", la malheureuse avait évoqué quelques remarques et préconisations très générales provenant d’un rapport commandé par le Premier ministre au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale. Or ce rapport est classé secret défense et elle ne le savait pas… Bref, toussa :
- N’est repris et commenté par personne. Normal puisque, étant secret, un tel rapport n’existe pas.
- Mais, dans le cas d’espèce, le secret des sources du journaliste protégeant la "fuite" est anormal.

D’ailleurs, comment imaginer que le Premier ministre puisse faire preuve de discrimination et d’amalgame islamophobe au point de passer commande d’un rapport dont le cahier des charges porte sur les "moyens de repérer et de prévenir la radicalisation des individus tentés par le djihad ?"

Qui donc dénoncera la lepénisation de Matignon ?

4 commentaires:

  1. des soucis d'ordi m'interdisent de commenter chez toi , des que cela depasse trois lignes cela coupe et change de page alors je sors et je reviens faire un copié collé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarre, je n'ai pas d'explication. Faut dire que je suis plein de virus^^
      Une explication, someone ?

      Supprimer
    2. ça ne vient pas de chez toi c'est depuis que j'ai un ordi neuf avec le wind ose 8...il fait bien plus de vent que l'autre et efface tout ce que j'écris régulièrement

      Supprimer
  2. La lepenisation de notre assemblée est peut être le seul moyen que ces élus ont trouvé pour se faire réélire ...lol
    je plaisante mais , je me souviens d'un temps où , quand le borgne parlait de réduire l'immigration , de punir la délinquance autrement que symboliquement , tous nos gens propres sur eux , vomissaient dans un bel ensemble …
    aujourd'hui que la bleue Marine risque de mettre son cul et celui de ses copains dans les fauteuils de l'assemblée, chacun met dans son programme des idées qui étaient bien nauséabondes .
    Alors je crois que nos élus sont bien d'accord pour brosser le burnous chez nous, puisque cela revient a abaisser le niveau social des souchiens à celui des immigrés ,moins regardant sur les droits du travail par exemple , mais de là a mécontenter nos chers amis des pays musulmans riches et pétrolifères, en exportant des idées d'islam radical par là, voilà qui dérange ...et quand les «  stagiaires terroristes «  reviennent ...tout est à craindre chez nous .
    ceci dit , et je n'y connais rien et suis de plus en plus dégoûtée de la politique de tous ces pourris, il semble bien évident que la religion qui tue, qui égorge ,qui excise, qui profane tombes et lieux de prières chez les autres est bien vue quand notre pauvre religion catholique au nom de la repentance est traitée comme un animal nuisible ...il suffit d'entendre Peillon …
    pourtant si beaucoup d’oppresseurs de la foi chrétienne ont un peu de civilisation c'est l'école des prêtres, les hôpitaux des sœurs qui l'ont amené , bien avant que les état dits civilisés leurs emboîtent le pas .
    Le repentir cela commence à bien faire , maintenant il faut se repentir pour les mômes des îles , donnés par leurs parents, pour avoir une vie meilleure et repeupler les campagnes...et puis quoi demain ?

    RépondreSupprimer