"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 24 avril 2014

En prévision des soldes.



A défaut de tailler un costume à d’autres, quelques conseils pour meubler :

 5 points de contrôle pour vérifier que votre veste de costume est à la bonne taille
Porter le costume avec élégance, c’est avant tout choisir la bonne taille. Pour s’assurer que votre costume est parfaitement ajusté, procédez par points de contrôle.

• LES EPAULES
Observez-vous de dos pour vérifier que vos épaules ne s’affaissent pas ou ne ressortent pas par le haut de la manche de votre veste mais sont au contraire bien nettes.

• L’EMMANCHURE
Le plat de votre main doit pouvoir se glisser sous votre aisselle pour que vous conserviez de l’aisance. Si vous y arrivez largement, votre veste est trop grande.

• LES MANCHES
Bras le long du corps, elles doivent arriver à la naissance du pouce, au niveau de l’os du poignet. La chemise ne doit pas dépasser la manche de plus de la largeur d’un doigt, soit 2 cm au maximum.

• LA BOUTONNIERE
Même ajustée, vous devez pouvoir fermer votre veste. Vérifiez que boutonnée, il vous reste l’espace du plat de la main, et pas plus, entre votre veste et votre chemise.

Si ça ne va pas pour plusieurs de ces points de contrôle, ce n’est pas forcément la faute au costard. Sans aller jusqu’à suggérer que vous êtes mal foutu (
encore que…), ce qui serait de ma part une goujaterie à l’égard des dames vous ayant apprécié (encore que…), peut-être est-ce tout simplement que vous n’êtes pas fait pour le dit costard.
Vous l’avez déjà acheté ? Ce n’est pas bien grave puisque ce n’est pas vous qui le payez.
L’erreur étant faite, il aurait suffi que vous vous contentiez de parler. De parler sans bouger, de tout et de rien, derrière un pupitre sur fond d’or et de pourpre, devant des auditeurs et écrivassiers compréhensifs et indulgents. 
Il ne fallait surtout pas faire des moulinets de bras…  
  

L’habit ne fait pas le moine
L’habit ne fait pas la fonction.
Il sert juste à cacher un bide.
Faut faire avec ce qui l’habite. 

5 commentaires:

  1. mon grand père disait :"mets une cravate à un singe, il reste un singe",
    alors pour traîner rue du cirque !

    RépondreSupprimer
  2. quel ringard ce mec ! il achète ses costards chez M'sieur Maurice, à l'ancien carreau du temple.....

    RépondreSupprimer
  3. Héla! Hélas! Hélas! Ces conseils sont inutiles: il fait faire ses costumes sur mesure. C'est dire s'il n'a pas la taille mannequin.

    RépondreSupprimer
  4. kobus van cleef26/04/2014 11:32

    Si encore ce pauvre bougre avait une réelle utilité, jouait un rôle vraiment utile en Afrance, on pourrait lui pardonner sa mise déglinguée
    Après tout, Cédric Villani, ou le mec de ma fille, tous deux mathématiciens de haut vol, s'habillent de façon.... désaccordée
    Pareil pour un chirurgien pédiatre de ma connaissance qui passait son temps pieds nus....
    Mais personne ne contestera l'utilité zosiale de mecs qui, soit mettent les mains dans la colle, soit bossent pour sécuriser les échanges ( maths appliquées) ou pour transmettre, tout connement ( institut Poincaré)....

    Le pantin, par contre, comme TOUS les hommes politrouks, n'a aucune utilité propre, aucun métier....
    Personne n'a chez lui un escadrin dont il a assemblé les marches et les volutes
    Personne n'a jamais dû sa vie au fait d'avoir été opéré par lui
    Personne n'a jamais mangé un repas cuisiné par lui d'un bout à l'autre
    Il n'a pas fait refleurir le désert ni désherbé la moindre parcelle
    Rien

    Il pourra dire, comme Neruda "j'avoue que j'ai vécu" et on pourra rajouter "sur notre dos"

    RépondreSupprimer
  5. Comment la Trierweiler, si dominatrice, a-t-elle pu tolérer de sortir en ville avec un mec aussi mal fagoté ? Kobus van cleef a raison, ce mec n'a rien !

    RépondreSupprimer