"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

dimanche 11 mai 2014

L’Europe contraceptive…



Ces jours-ci, tout le monde se fout d’EELV avec leur dernière trouvaille de matériel de campagne, support de propagande, argument de débat, enfin, appelez-ça comme vous voulez. Distribution gratuite de préservatifs, donc. On dirait ces croisiéristes friqués et naïfs débarquant dans un pays sous-développé en voie de développement bientôt émergent et s’empressant de distribuer des bonbons et des crayons aux grappes agglutinées de mômes faméliques…

Ils ont cru innover pour faire moudern, ces attardés. Pour le précédent scrutin, en 2009, l’UMP avait déjà distribué des capotes sous l’enseigne "L’Europe vous protège". Là au moins l’acuraba pouvait trouver le slogan en cohérence avec le produit… Le PS avait ensuite recyclé le latex pour illustrer son programme aux dernières élections régionales (en Aquitaine, je crois). Bref, les Verts n’ont fait que recopier… et en beaucoup plus con.

Mais ce n’est pas ça qui retient mon attention. Ce qui mérite d’être relevé, c’est l’incommensurable connerie du slogan. On ne sait d’ailleurs pas qui, de la capote ou du slogan, est l’incarnation de l’autre…

Pour l’UMP, c’était un peu tiré par les morpions mais au moins on voyait le truc : "Tu enfiles l’Europe et elle te protège"  
Pour Europe-Ecologie-les-Verts : "T’enfiles l’imper et du donnes la vie" !!
Sûr qu’ils vont engrosser l’Europe comme ça ; c’est "durable"…
On comprend mieux pourquoi ils tiennent tant à la PMA et à la GPA tout azimut…
Passque, avec la capote, même le foutre de José Bové n’a rien pu faire pour arrondir Eva Joly la dernière fois… Et comme Cohn Bendit enfile les coïtus interruptus, ils ne sont pas rendus…  

Bon ; je sors…

Non. D’abord, j’ai été un peu faux-jeton. Ils n’écrivent pas "donnons la vie à l’Europe" mais seulement "donnons vie à l’Europe". Donc, ils ne cherchent pas à la féconder, mais seulement à la faire jouir ; et surtout sans rien lui mettre dans le tiroir ; Lampedusa y pourvoira…

Ensuite, j’observe que nous avons là, une fois de plus, un exemple des argumentaires désormais utilisés lorsque l’on ne trouve rien à dire pour défendre le vide d’un programme. Et cela confirme l’évolution de la société : On ne peut plus soulever les foules en évoquant un intérêt collectif. Ça ne suffit plus. Pour emporter l’adhésion de l’acuraba, ou lui faire accepter la coercition, on ne peut désormais jouer que sur l’intérêt individuel et la satisfaction personnelle. Ouais, mais comme son nom l’indique, l’intérêt individuel, personnel de chacun lui est propre et différent de celui du voisin… Que faire ? Ben, le prendre par le sexe !
C’est ainsi que l’U.E. subventionne une affiche "de jeunes" semi à poil choisissant leurs désirs grâce à l’Europe… C’est ainsi qu’un eurobéat politique (je ne sais plus qui) défendait récemment la libre circulation en évoquant les difficultés qu’il avait, adolescent, à franchir la frontière pour aller en Allemagne voir des films pornos… C’est ainsi, aussi, que pour tenter de faire passer son projet de loi abscons, un parti vert suédois avait insisté dans l’exposé des motifs : "uriner assis contribue à une vie sexuelle meilleure et plus longue"…  

J’attends avec impatience les prochaines campagnes électorales…

8 commentaires:

  1. kobus van cleef12/05/2014 09:13

    Vous attendez avec impatience ?
    Vous voulez que je m'y mette ? (Sans limericks)
    J'aurais bien des idées, mais ça se concrétiserait aux dépens de votre lectorat....
    Quoique..... rien n'est jamais assez choquant pour faire vendre la soupe électorale, alors vous pensez bien que ma modeste obscénité restera des kilomètres derrière le cynisme abject des politrouks avides de récupérer un job ( et des indemnités !) à Bruxelles....

    RépondreSupprimer
  2. A l'origine, c'était plus ambitieux que ça, mais l'imprimeur n'a pas saisi l'allusion.
    Le texte envoyé au transfert disait "vit".

    RépondreSupprimer
  3. Hors sujet, ce dont je vous demande de me pardonner, mais très bon billet de H16

    http://h16free.com/2014/05/12/31022-naidez-pas-votre-prochain-il-pourrait-en-rester-quelque-chose

    RépondreSupprimer
  4. Il m'arrive de poster des commentaires politiques ici ou là, et de le regretter, m'étant montrée trop acerbe (http://www.cnrtl.fr/synonymie/acerbe). Et puis de m'auto-justifier parce que parce que.
    Il me semble aussi que vos articles deviennent de plus en plus radicaux et tranchant net (ou "tronchant" net, mais comme l'écrit K V Cleef c'est qd même à des km derrière nos cibles).
    je ne crois pas me tromper en constatant que c'est un symptôme qui gagne du terrain, l'exaspération.

    RépondreSupprimer
  5. LeVertEstDansLeFruit12/05/2014 12:31

    En clair: "Parle à mon cul, ma tête est malade."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef12/05/2014 18:25

      Très bien trouvé, ça !
      Ou alors "besognez l'Europe sans l'enfoutrailler, c'est possible avec les verts"

      Supprimer
  6. pour des écolos c'est nul le caoutchouc, un boyau de mouton avec un noeud au bout ne fait pas l'affaire, ou une feuille de consoude ...repliée :-)
    bientot on se demandera: et votre cul comment il va ? au lieu de prendre des nouvelles de la santé de son voisin ..
    quelle époque !

    RépondreSupprimer