"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 30 mai 2014

Futurs "petits blancs" et grosse fatigue…




Hier donc c’était la grosse manif anti F-Haine. Manif réservée aux "jeunes" ; pour les jeunes, par les jeunes… Cébien. Sans les politiques. Et les brutos antifas ont plutôt fait profil bas. Tant mieux. Et tant pis pour papa et maman, grand-papa et grand-maman qui ont été priés de rester à la maison ou en EHPAD, privés de la petite joie de rejouer encore une fois, une dernière fois, qui leurs frissons nostalgiques de résistants en ticheurtes made in ailleurs et keffiehs palestiniens, qui leurs rêves pubertaires en cols Mao sous les pavés la plage….

C’est pour ça, et rien que pour ça, que le séisme de mai 2014 n’a mobilisé que 0,8 % des masses ayant été conscientisées par le séisme d’avril 2002. Le plus con, c’est que Hollande et Valls ne peuvent même pas se vanter d’être à l’origine de ce regain de sérénité

- A 20 ans, Myriam en est déjà à sa deuxième manifestation anti-F-Haine. La première fois, c’était en 2002. Elle avait alors 8 ans, la petite ! Mais elle y était et ça l’avait marquée. Donc, au coup de sonnette de la sirène d’alerte annonçant le tsunami, comme le canidé de Pavlov, elle est redescendue dans la rue pour dénoncer… C’est écrit dans le journal.
- Charlotte aussi est revenue. En 2002, elle avait déjà 23 ans et militait peut-être à donf’. Aujourd’hui elle en a 35 mais et est toujours comptabilisé dans les "jeunes" grâce aux bienfaits de l’adulescence. Elle ne faisait pas tache dans le cortège qu’il fallait meubler. J’ai relevé ce qu’elle a dit au mercenaire de presse enchaînant les micros-trottoirs : "- Aujourd’hui, on devait venir à 25, mais nous ne sommes finalement que deux - les autres étaient fatigués… "

Mais ce que j’ai surtout retenu de ces processions du Saint Sacrement de l’Eglise du Vivensemble™, c’est la collection de photos de presse, ce matin sur Google-images :

Où sont les Blacks, les Beurs, l’avenir des cités et des banlieues, et tous les ex-futurs bénéficiaires du droit-de-vote-ses-étrangers-aux-élections-locales ? On ne voit rien d’autre que de gentilles brochettes de petits blancs bien propres sur eux venus faire rempart de leurs petites mains contre la bête immonde toujours féconde… Est-ce rassurant ?

9 commentaires:

  1. La première chose à faire quand on veut lutter contre le racisme, c'est commencer par ne pas l'être soi-même. Or la gauche qui l'ouvre dans les médias fait sans arrêt la preuve qu'elle est haineuse et raciste.
    Les petits jeunes apprendront. Ils comprendront un jour que "F", "N", est une création pour avancer masqué.
    La preuve ? Le P.S. continue à nous distraire avec un épouvantail au lieu de s'occuper de l'inadéquation entre son maintien au pouvoir et le fait qu'il est illégitime.
    Et Juppé s'est positionné politiquement en déclarant l' UMP parti d'opposition à .... Marine Le Pen : ils se refilent la marion-nette-épouvantail dont ils tirent les ficelles !

    RépondreSupprimer
  2. hé oui, des brigadistes bidons contre le fascisme en peau de lapin...

    RépondreSupprimer
  3. Faire un mai 68 ne s'improvise pas , le preuve quelques morpions et onnes qui marchent pour casser la baraque , ont-ils (elles) demandé à papa-maman , mamie-papi pour qui ils ont voté dimanche dernier ?

    RépondreSupprimer
  4. kobus van cleef02/06/2014 09:42

    Au risque de choquer, je trouve attendrissant ces loupiots
    Si les filles pouvaient avoir plus de.... plus de..... sexe à pile, de peps', de chien, je serais davantage preneur.....
    Là, sincèrement, ça casse pas la baraque
    Technique de drague basique ( pour puceau de 16ans); se glisser dans le cortège protestataire, repérer l'élue, la couver, la couvrir, offrir café et oreille disponible après la dispersion, laisser parler les hormones, servir chaud, fausse identité, partir au matin, délaisser ensuite ce type de mouvement pendant quelques temps ( pour ça, de la protestance, ça manque pas, si c'est pas contre l'un, c'est pour l'autre....)
    Ça marche avec tout
    La pucelle protestataire bourgeoise, parfois catho ou issue de milieu catho est à l'image du milieu, justement
    Crédule
    Très crédule

    RépondreSupprimer
  5. celle qui léve le bras a les aisselles soigneusement épilées...cébien.....c'est pas de la hippie post 68tarde çà, c'est de la petite bourge qui fait marcher l'industrie des cosmétiques...la génération X a la conscience politique qu'elle peut, mais comme disait l'un de mes profs "elle peut peu"...enfin pour ou contre le F"haine", l'important c'est d'avoir l'aisselle épilée et point de foin à la biscotte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef03/06/2014 21:30

      je vous suis sur la nécéssité de faire marcher l'industrie
      et ça y va ,là pour la consommation!
      pas craindre , on est perclus de dettes et on vit à kroum depuis 50 ans , mais pour ce qui est de la consommation, on craint personne!
      du cosmétique pour les donzelles, c'est bien le minimum minimorum , qu'elles soient belles , bon djieu , répondre aux canons de la mode
      mais aussi des biens culturels ( depuis quand la culture s'énonce-t-elle en terme de "biens"? influence néfaste de frédéric martel sur fwance cultuwe et son abominable émission "masse critique, le magazine des industries culturelles ....industries?culturelles? genre d'oxymore qui ruine la pensée ), vidéos, disques ( comme quoi ,même la descendance de la prominenz se ruine les tympans à écouter la même merde que les crevards des técis ), abonnements divers
      du textile aussi , comment donc, même si c'est fabriqué dans les ateliers du tiers monde,l'hiver je me demande parfois où vont paître les troupeaux de chevaux abandonnés aux portes des villes ( faut bien qu'il y ai des chevaux puisque toutes les filles sont bottées )
      voyages aussi en dépit de la signature carbone ,mais ça c'est l'égoïsme sacré de l'individu

      rompons là ,je m'échauffe
      je ne serais jamais un bon citoyen ,faut croire

      Supprimer
  6. kobus van cleef03/06/2014 14:16

    ha ha ,on a usé des ciseaux ,l'ami plouc?
    allez je vous en veux pas
    mais convenez quand même qu'une femme épilée n'est femme qu'à moitié ,pas vrai ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui ! Le protocole de céans étant copie-collé de celui, hautement porphyrigénète, en vigueur à la cour de l’impératrice Théodora, je fus contraint par l’esprit maison de faire "tchak !"
      Ceci-dit, depuis ces temps préadolescents nostalgiques où, tout émotionnés, on "jouait au docteur", les circonstances de la vie ne m’ont fait bibliquement connaître que des femmes "à l’état de nature". Je ne peux donc me prononcer sur le différentiel que vous évoquez^^

      Supprimer