"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 6 juin 2014

Coiffeur pour vieilles dames…



Il y a juste deux ans, en contemplant la photo officielle de notre président, je m’interrogeais déjà ici sur la fonction exacte du type mis en scène par le photographe avec tout le bousin que ça suppose (panneaux réfléchissant et tamisant la lumière, maquilleuse, costumière, etc.) J’avais d’abord cru que c’était un commis épicier de chez Félix-Potin endimanché pour aller à la communion de son neveu. Mais non. Ce type ne vendait pas des boîtes de cassoulet ou du petit-pois bien de chez nous, ça se saurait… D’autant qu’un de vous me fit remarquer que s’il ne semblait pas savoir quoi faire de ses mains, c’est qu’il venait de poser ses courses à ses pieds, en sacs de chez Auchan, pour qu’on ne les voit pas sur la photo…
C’est alors que j’avais compris : J’ai vu en lui l’incarnation parfaite d’un commercial des Pompes Funèbres. Oui, c’était bien ça ! Pas une caricature blanchie au formol du genre à suivre Lucky Luke avec son mètre-ruban,  non, mais un vrai suffisamment normal et rassurant pour la famille du défunt. Le gars qui va vous dire d’une voix saccadée : "- Pour la toilette mortuaire, vous prendrez la prestation complète ?" ; "- Le capiton du cercueil, vous prenez le rose fuchsia ou vous préférez l’arc-en-ciel ? Le rose est seyant mais l’arc-en-ciel est plus à la mode…" ; "- Le crucifix est en supplément. Vous savez, ça se fait de moins en moins…" ; "- Vous auriez dû attendre l’an prochain ; la levée du corps sera avec TVA minorée si le défunt est parti dans la dignité…" Etc.

Mais aujourd’hui je ne suis plus sûr de rien…

De couacs en erreur de casting, de gaffes diplomatiques en inconsistances ou interventions décalées lors de sommets où son strapontin s’éloigne chaque fois un peu plus du premier rang au point de se confondre avec la tapisserie, de bricolages au fil de l’eau en pactes sans contenu, de cachoteries en scooter pour aller jouer au docteur en courrier du cœur au boudin boutonneux à sourcils touffus (je n’ai vu que les sourcils…) et de coloriages au doigt mouillé en découpages par pétoche des copains, il est manifeste que ce type est incapable de vous vendre correctement une mise en bière décente ! Tout au plus un sac mortuaire en Centrafrique à l’insu de son plein gré…

Alors quoi ? Techmiconat ? [phonétique] comme disent mes amis Afghans : Que fais-tu ? Quel business ?

Nul ne sait. Pourtant certains indices indiquent peut-être vers où il faut chercher :
Il est manifeste que les circonstances où il a l’air le moins constipé, sinon le plus à l’aise, ce sont les intermèdes, protocolaires ou non, n’ayant aucune portée politique, diplomatique, économique ou technique ; les moments où on ne parle ni du job ni de ce qui fâche. Surtout quand ces mondanités prennent des allures de matinées récréatives… Autant il faisait peine à voir au côté d’Obama et de Poutine, autant il était tout frétillant avec Lizbeth…
Alors quoi ? Crooner écumant les maisons de retraite ? Danseur mondain pour dame du 3° âge ?


2 commentaires:

  1. kobus van cleef07/06/2014 21:48

    Il a l'air prêt pour un tour de piste, le gommeux reteint !
    Et autour, les vétérans ont mis le drapeau en berne, ça se conçoit

    RépondreSupprimer
  2. la première photo a bien l'air de chanter voulez vous danser grand mère ...;la dernière est étrange pour la binoclarde que je suis ,j'ai impression que la dame en rose est montée sur roulettes (planche, trotinette que sais je ) et que le monsieur qui garde a vouse derrière attend le signal pour la pousser dans le dos .
    il y a tu as raison une très grosse erreur de casting , on peut le garder pour les cérémonies officielles pour placer les gens ; Pour le reste , il fait toc .Je trouve qu'il prend du ventre, il attend un bébé ?
    ben quoi la loi des mariages à la mord moi le no...preparait peut être cela !
    comment va ta santé ?

    RépondreSupprimer