"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

"Il y a deux aristocraties : celle du haut et celle du bas. Entre les deux, il y a nous, qui faisons la force de la France.

lundi 6 octobre 2014

Vous serez un signe de contradiction…

(cf. Luc 2.34 & Act 28.22…)

Donc, La Manif Pour Tous en a remis une couche hier. Occasion de se faire une petite bouffe entre potes avec l’ami Corto et quelques autres blogueurs impénitents avant la manif. Moment sympa malgré l’absence ponctuelle de la composante féminine de la bande (au passage, souhait de prompt rétablissement à Boutfil) Occasion, aussi, de retrouver certains des miens (merci les portables) et de conseiller à un de mes petits-fils très remonté d’économiser ses cordes vocales, des fois qu’on lui demande de passer au tableau ce matin au collège… Bon. Que dire de la Manif ? Pour ce qui est de son déroulement, je vous renvoie par flemme au billet de l’ami Koltchak avec lequel j’ai fait le plus gros du parcours… Mais encore ?

- Pour l’antienne habituelle concernant la participation, tout d’abord. Segmentée entre Paris et une métropole régionale, la comparaison ne peut être faite qu’entre situations comparables. Cumulé Paris + Bordeaux 530.000 pour les organisateurs et 77.500 pour la police cette fois-ci contre 540.000 et 100.000 pour Paris + Lyon l’an dernier. Bien sûr, il y avait moins de monde mais la présence réelle était toujours aussi considérable et la teneur de mon billet de mars 2013 est toujours d’actualité. J’ajouterai que la Préfecture de Police a très bien fait son job en imposant cette fois-ci un parcours qui n’offrait aucune perspective visuelle permettant d’embrasser du regard plus qu’une faible fraction du cortège… Quoi qu’il en soit, et quel que soit le mode de comptage, le ridicule ne tue jamais un Préfet de police…
- Pour l’anecdote, en repartant prendre mon train, je suis passé devant le… stand tenu à côté de la gare par Avenir Pour Tous (Oui à l’union civil unisexe mais Non à l’extension de la PMA et Non à la GPA, pour apaiser) où, peut-être par charité chrétienne, deux pelés et trois badauds permettaient à Frigide Barjot de ne pas s’agiter dans le vide… Il y avait aussi, paraît-il, une contre-manif statique d’une centaine de personne à Paris mais on ne sait pas où. Et la trentaine de guignols ayant répondu à l’appel "propreté de Paris" de l’Inter LGBT pour arracher les obscènes autocollants laissés derrière eux par les manifestants ont eu les honneurs de la presse en ligne…  

- Mais on s’en fout. C’est sans importance. Il est en revanche intéressant de lire ce qu’en disent les commentateurs autorisés. Dans le registre chagrin genre "circulez, y a rien à voir", j’ai relevé "L'Humanité" qui se demande : "L'agitation autour de la Manif pour tous devrait-elle occuper le débat politique ? Il y a des dangers qui n'échappent pas à ceux qui refusent de brader les valeurs de la gauche, loin des projecteurs braqués sur l'opération bleu et rose."… Si la tendance générale est de marteler que "La Manif pour tous n'est qu'une procession antigay", le pompon revient à Laurent Joffrin dans Libé : 
"- On s'inquiète des empiétements sur la laïcité émanant de l'islam. Voilà une tentative d'empiétement qui vient du catholicisme, même si l'Eglise, dans sa sagesse, commence à prendre ses distances avec le mouvement. Une minorité de musulmans veut un islam politique. Ces manifestants veulent un catholicisme politique…" Au fond, la Charia avec son couteau d’égorgeur tous usages (humain et ovin) et le catholicisme avec le couteau d’Abraham et les Croisades, c’est pareil ! Mettez-vous ça dans le crâne !

- Enfin, surtout, la déclaration sans doute à la fois la plus pertinente et l’aveu d’une inquiétude chez son auteur(e), c’est celle de Laurence Rossignol, sous-sinistre en charge "de la famille et des personnes âgés" (sic) :
"- La Manif pour tous ? Sa tactique est d’attiser et de diviser."

Bien sûr, ce n’est pas vrai ; ni dans l’esprit de Ludovine de la Rochère ni dans ceux des manifestants d’hier. Mais pour Laurence, ce n’est pas une formule d’estrade, c’est une vérité profonde et ça l’inquiète. Pour elle, "LMPT agrège des gens qui n’ont pas les mêmes buts" Ce qui, pour une degauche comme elle, veut dire qui ne doivent pas avoir les mêmes buts…
Ce qui m’amène à évoquer deux sondages de ces derniers jours :
- Le premier, réalisé par Odoxa pour i-Télé. (Fondé par deux transfuges de BVA, Odoxa a brusquement fait surface le mois dernier seulement et enchaîne les enquêtes aux conclusions globalement rassurantes pour le pouvoir) Ce sondage constaterait une forte diminution du soutien des gens de droite à LMPT (23%...) et conclut que… contre toute attente, ce n’est pas "le peuple de droite" qui va manifester…
- Le second a été réalisé par l’IFOP pour Atlantico sur la proximité ou non des Français avec les valeurs et idées du mouvement. Il conclut que si 31% des Français s’en sentent proches, dont 45% des dedroite et 59% des catholiques pratiquants, c’est aussi le cas de 20% des degauche et 21% des sans religions, un sur cinq !  

Que dire ? De plus en plus, nous sentons que l’on va vers une explosion de ce système à la con qui continue d’endetter des générations futures en voie d’extinction dans le rêve métissé d’un éternel futur. Un système où de grands prêtres autoproclamés se remplissent les poches en imposant de sacrifier à des idoles en bois vermoulu réparties dans les chapelles latérales du Temple : "gauche", "droite", "progrès", "droidlhomme", "partenaires sociaux", "droits acquis"…

A cet égard, LMPT s’inscrit dans ce grand œuvre de nettoyage des esprits. Peut-être même est-ce la première ébauche d’une de ces organisations-supports de fait sans lesquelles aucune vraie révolution n’a quelque chance d’aboutir… Oui, LMPT divise. Elle ose agréger des gens qui ne doivent pas avoir le même but. Elle n’a que faire des anciennes idoles, elle perturbe les confortables lignes de partage établi, les Yalta institués dans les faits, les textes et les esprits pour assurer leur confort aux prébendiers du système…   

PS : En ouverture, photo des arroseuses-balayeuses de la ville de Paris. Je suis resté jusqu’à après la fin. Elles suivaient le dernier rang de bénévoles en tee-shirt rouges du "service d’ordre" qui officiaient en serre-file derrière les derniers manifestants. Presque pare-chocs aux raz des fesses… Vivement qu’on dégage toussa

Ci-dessous, c’est pour qu’on n’oublie pas les cognes dont nous avons tant de bon souvenirs. En effet, cette fois-ci c’est tout juste si on a pu les apercevoir… Et, curieusement, comme sur la photo, essentiellement dans celles des rues adjacentes menant directes à l’Elysée…


 Et une, enfin, qui prouve que nous étions au moins quelques-uns ! 


10 commentaires:

  1. j'ai bien regretté de ne pas être là avec vous comme les autres fois, et j'ai bien pensé à vous tous , merci pour tes souhaits, je serai là pour la prochaine

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi, je pense.
    Merci pour ce compte-rendu, que je relaie.

    RépondreSupprimer
  3. Hener Gumen10/10/2014 14:50

    c'est t'y pas dangereux une bouffe avec "Corto"...???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hener Gumen10/10/2014 17:29

      disont "sexuellement parlant"... j'ai vu des photos de son blog, style gamin a poil mains attachées a quatres pattes le cul offert sur un fauteuil... bon ben c'est spécial cet entourage non ??

      Supprimer
    2. Au "civil", Corto est d’une gentillesse attentive et d’une grande urbanité. Aimable compagnon de table (et de manif), fumeur impénitent, il est, me semble-t-il, plus tempérant que moi sur le vin, sinon sur la bonne bouffe. Assumant sans aucune ostentation son "orientation", c’est un défenseur acharné de notre civilisation, de sa transmission générationnelle et de l’indispensable altérité sexuelle pour l’avenir de l’espèce. Si tous les "zomos" étaient comme lui au lieu d’être des connards hystéro-victimaires, rien de ce qui nous arrive ne serait…
      J’ajouterai qu’au "physique", avant de le rencontrer je ne l’imaginais pas comme ça^^
      Lisez ses billets et voyez dans son album de photos un oxymore si vous voulez…

      Supprimer
  4. Hener Gumen10/10/2014 18:35

    l'avenir est assuré avec des opposants homos et sarkozystes... la fwance sera sauvée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec eux je ne sais pas mais avec vous sûrement

      Supprimer
  5. @Le Plouc: merci pour ses gentils mots, c'est assez bien vue :)
    Pour le Gumen, je ne sais pas qui c'est et ce qu il a contre moi mais il va de blog en blog depuis quelques jours pour me dézinguer. Sans doute un hystérico homophobe limité du carafon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pas limité du clavier. j'ai viré au moins ses 3 comment suivant avant qu'il se décide à aller voir ailleurs^^

      Supprimer