"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 10 janvier 2015

J’ai compris !



Vous savez que, comme Diogène cherchait l’Homme, le Ploukèm’ use parfois ses neurones qui s’étiolent avec l’âge pour trouver une définition satisfaisante à certains termes allant tellement de soi pour tout le monde que – en vérité – plus personne ne sait exactement ce qu’ils recouvrent ou ce qu’ils veulent dire. Des définitions qui ne se réduisent à aucune autre, des définitions claires et carrées aux angles qui satisfont l’esprit dans le réel
J’ai souvent demandé de l’aide, notamment pour trouver ce que voulait dire le pacte républicain et divers autres trucs du même tonneau. Mais vous ne m’avez été d’aucun secours…

Il y a un terme pour lequel je n’avais encore jamais osé vous faire part de mes interrogations par peur d’être orienté avec douceur vers quelque établissement d’hébergement pour personnes âgées mentalement dépendantes… Mais je ne m’interrogeais pas moins.

Et voilà que Monsieur Dominique Wolton, un type qui est directeur de recherche au CNRS en sciences de la communication, spécialiste des médias, de l'espace public, de la communication politique, toussa, malgré tout un type avec une tronche normale, donc forcément un expert, me donne gratos la réponse à la question que je n’avais même pas osé poser !

Hier, délivrant son oracle sur Euro News au sujet de l’affaire Charlie Hebdo, ce bon monsieur, dans un geste théâtral, a déchiré le rideau du temple devant moi :  

''Cette presse là est le cœur de la démocratie''

J’ai compris.   

Petite et fugace déambulation touristique dans le cœur de la Démocratie entre ventricules et oreillettes :

9 commentaires:

  1. Les vaches sacrées ne le sont pas pour tout le monde mais si Charlie n'est pas le cœur de la démocratie, c'est l'honneur de la démocratie que de lui permettre d'exister comme c'est l'honneur des chrétiens, même s'ils n'apprécient pas le ton de ce journal (et certains l'apprécient) de ne pas réagir comme le font les musulmans fanatiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'honneur des chrétiens et de leurs vaches sacrées de supporter (jusqu'à un certain point...) les opinions des autres, même les plus débiles et irresponsables. Mais ce... truc est le coeur de la démocratie, c'est de la démocratie que je serais libre de me torcher...

      Supprimer
  2. bonsoir plouc émissaire.. moi aussi je m'étais demandé ce qu'était le pacte républicain dont on nous a subitement rabattu les oreilles.. j'avais trouvé sur google que c'était " liberté, égalité, fraternité", ce que j'avais trouvé trés leger..

    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anne.. Pour ce qui est du "pacte républicain", google ne s'est pas foulé ! Vous avez d'autres pistes ici :
      http://leplouc-emissaire.blogspot.fr/2011/09/pacte-republicain-pactole-incertain.html
      C'est peut être chez Levi-Strauss qu'il faut chercher...

      Supprimer
  3. Le monde entier n'a d'yeux énamourés que pour nous, depuis cette affaire Charlie Hebdo.
    On est tous bien conscients de l'image qui est donnée de notre "presse républicaine".
    L'obscénité érigée en principe de liberté d'expression. Quand on sait où elle en est par ailleurs, la liberté d'expression...
    J'ai honte...
    Et cela après l'affaire du plug anal...
    Elle est belle, la France de Hollande...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour cher Plouc,

    Toujours un régal de lire vos articles rédigés dans cette belle Noormandie que j'adore.

    Je partage votre analyse, et je vous apporte ici mes observations d'une autre province. Les francs-maçons locaux se démènent comme des beaux diables pour fournir à la population la bonne grille de lecture.
    La nation française (qui n'existe pas pour les frères) n'est pas du tout attaquée par ces fanatiques extra-européens, qui n'auraient jamais dû entrer en France. Il n'y a pas de guerre. Juste une affaire franco-française.
    Le vivre-ensemble, le grand melting-pot, est menacé par des brebis galeuses qui s'en prennent à la Liberté d'expression, la vache sacrée du politiquement correct. C'est le combat des Lumières et des Ténèbres, bla, bla, bla. alors, viens avec ta petite bougie !
    Festival d'hypocrisie, de bons sentiments, d'intoxication dans la PQR, d'indignation à la Hessel, de trépignations sans lendemains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. !! Je me réjouis de vous régaler mais, mais… La Nôrmandie, j’ai dû la traverser deux fois dans ma vie, en bagnole et il y a longtemps ! Tout juste le souvenir d’une nuit à l’Etap’Hôtel et une messe "chez les hommes" à Caen… Vous devez confondre avec quelqu’un d’autre (M. Jacques, sans doute)… Moâ, monsieur, j’suis Alpin !
      C’est où votre "région" ? (parce que Voizon, hein…)

      Supprimer
    2. Désolé pour la confusion avec http://vudescollines.blogspot.fr/
      Ma région, c'est le Bas-Berry, comme Depardieu.

      Supprimer