"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 27 janvier 2015

Son & Lumière*…

* pour nuit et brouillard...

Je me demande vraiment si, dans le cadre du redressement productif et de la productivité, il serait possible d’établir une comptabilité analytique par activité des heures de travail de nos dirigeants. Il est évident que non. Ce n’est pas possible. A défaut et faute de mieux, il est surprenant que dans une profession comme le journalisme où domine dorénavant l’à-peu-près, un clampin n’a pas déjà été foutu de nous sortir une approximation quant à la part du temps consacré par les plus hautes autorités de l’Etat aux commémorations, aux célébrations, à l’expression de leur solidarité, au réconfort des familles, aux chapelles ardentes, aux remises de hochets, etc. Déplacements compris…   

Bien sûr, la Shoah n’a pas de date de péremption. Les génocides par le fer et la faim de la Convention, de Lénine, Staline, Pol-Pot et Cie non plus mais cépapareil 

Donc, c’était le 70° anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Notre Pédalonaute est allé ce matin faire sa génuflexion annuelle au Mémorial de la Shoah à Paris. Cébien.  Ensuite, aussi sec, il a pris l’avion et le kérosène qui va avec à destination d’Auschwitz. Cébien aussi car la célébration prévue était tellement courue qu’il ne pouvait pas ne pas y être. Euh, en fait, à part l’Ukrainien Porochenko et le Polonais hôte, il n’y avait que les seconds couteaux et des têtes couronnées européennes, Merkel, l’amerloque, l’anglais, etc. s’étaient fait représenter. La seule absence relevée par les médias avec une joie mauvaise étant évidemment celle de Poutine représenté par un sous-fifre, chose pourtant normale puisqu’on s’était abstenu de l’inviter… Mais notre François était là, c’était l’essentiel.

De là-bas, rien à dire. Ils n’étaient là que pour déposer des fleurs, porter des cierges en procession et écouter en silence la prière juive des défunts.

En revanche, à Paris, il était intéressant d’écouter ce qu’avait à nous dire le Président de la République, le garant des Institutions, le chef incontesté incontestable de l’Exécutif, le chef suprême des Armées, toussa. Par les temps qui courent, c’est important. Qu’ai-je entendu ? Résumons :

- "- La France n'oubliera jamais les victimes de la Shoah" Que dire ? Nous le souhaitons…
- "- Comment après la Shoah l'antisémitisme peut-il resurgir ?" On connaît la question… Et la réponse, ça vient ?
- "- J'entends l'appel de ceux qui me demandent quand cela finira. Des hommes sont morts pour les mêmes motifs que lors du Vel d'Hiv. Parce qu'ils étaient juifs" Bon ça, Coco de placer le ‘Vel d’Hiv’, ça relativise Coulibaly et Cie et évite d’en parler…
- "- La France protégera tous ses enfants. Les actes antimusulmans se sont multipliés. Et chaque fois qu'un homme, une femme ou un enfant est victime d'une agression pour ce en quoi il croit, c'est ce que nous représentons qui est attaqué. Ensemble, nous sommes la France" C’est la seule évocation de l’Islam dans son discours, mettant juifs et musulmans sur la même étagère. Avec ça et le tous, la synagogue est rassurée… On comprend la déclaration du président du Congrès juif européen aujourd’hui à Prague : La communauté juive d'Europe est très proche d'un nouvel exode.

Mais notre président ne s’est pas contenté de commenter les journaux, il a listé ses décisions en matière de sécurité, de justice et de transmission de la mémoire. Et ça se résume à ceci :

- "- Le gouvernement présentera d'ici la fin du mois de février un plan global de lutte contre le racisme et l'antisémitisme"…
- "- L'enseignement de l'histoire de la Shoah, (...) au programme du CM2, de la 3ème et de la 1ère doit pouvoir être enseignée partout, sans aucune restriction"

Ce pays est foutu.

Non, pas vraiment. Les médias sont montés au front ; on peut compter sur eux : Outre sa série documentaire, France 2 a fait une édition spéciale pilotée par Marie Drucker. LCP et Public Sénat ont retransmis la commémoration au Mémorial de la Shoah. HD 1 diffusera dimanche La liste de Schindler suivie sans débander par Nuit et Brouillard de Resnais. Pour sa matinale, Europe 1 a suivi des collégiens à Auschwitz avec un survivant. Sur RTL, Yves Calvi a reçu une rescapée.  Le 7-9 de France Inter et la jactance vespérale de Demorant comme la Fabrique de l’Histoire du matin et le Sur les docks de l’après-midi chez France-Cul’ se sont consacrés à ‘évènement… On est sauvé !

A part ça, rien à noter d’important. Que des broutilles genre progrès de l’Etat Islamique.

Ah si !

- Manu la Mâchoire est allé aujourd’hui dans le Doubs soutenir le candidat PS à la regrettable législative partielle due à la mise au placard de ce con de Mosco’. La dépense de kérosène ne comptera pas dans les comptes de campagne. Dans le compte des bulletins dimanche prochain, on verra…
- Invité à causer dans le poste, Macron a dit : " Ne pas attendre la croissance comme on attend la mousson" Au moins n’a-t-il pas dépensé d’essence pour aller à Mouscron…

4 commentaires:

  1. Mettre dans le même sac les victimes juives des islamistes et les musulmans sans tenir compte du fait que beaucoup d'entre eux sont antisémites et que la plupart des antisémites de France sont musulmans, c'est faire très fort dans l'hypocrisie. Et cela, le jour où on commémore la libération d'Auschwitz, c'est dégueulasse.
    Et l'histoire de la Shoah qui "doit pouvoir" être enseignée, c'est du foutage de gueule. Il n'a qu'à y aller, Pépère, enseigner la Shoah dans certains établissement à la sensibilité exacerbée, mais sans ses gardes du corps et il saura ce que veut dire "doit pouvoir";

    RépondreSupprimer
  2. Et pendant ce temps là, la France bat des records question chômage. mais n'a-t-il donc toujours rien compris ton pédalonaute ?

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup "Manu la mâchoire"! Toujours le menton en avant, style Mussolini. C'est également un joli surnom de malfrat.

    RépondreSupprimer
  4. Donc si j'ai bien compris tout ce que l'"On " m'a inculqué ce jour l'année prochaine on fête le 71° anniversaire
    mais que va t'on passer à la télé et à la radio pendant les 364 jours avant
    ce n'est qu'un détail mais il faudrait le combler

    RépondreSupprimer