"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 18 février 2015

Précipitation, Précaution et Comptabilité relatives...



- Le Pédalonaute n’a donc pas manqué de se précipiter en personne dans le Bas-Rhin sans prendre le temps de jeter un œil sur le dossier. Faut dire qu’avec deux zéros avant la virgule, le décompte justifiait (?) le déplacement. La qualité des victimes surtout (pensez donc ! Des stèles aux inscriptions érodées en hébreu ou yiddish !)… Bref, bien qu’il ait sûrement appris en arrivant où en était l’enquête sur les cinq jeunes crétins shootés au red-bull, il était trop tard pour qu’on lui change son texte et il fallait bien amortir le déplacement. Il a donc sorti son beau discours convenu et martial pour enfants des écoles avec sa péroraison attendue stigmatisant la haine (non précisée) contre les religions... Comme souvent, il a été ridicule mais c’est sans importance puisque plus personne ne fait attention à ce qu’il dit.
Coup du sort, la même chose arrive le lendemain dans le Calvados et la Haute-Garonne. Certes, ça concerne des victimes d’une qualité beaucoup plus banales avec un seul zéro avant la virgule. Du coup, compte tenu du barouf montée en sauce la veille, le Pédalonaute s’est vu obligé de pondre un communiqué avec la phrase copiée-collée habituelle "condamne fermement" ; mais il n’y est plus question de haine (contre quoi d’ailleurs…)

- D’autres l’ayant fait par ailleurs, je n’avais pas évoqué ici la déclaration officielle du Pwésident au sujet de la mise à mort orchestrée en Lybie de 21 martyrs par les affidés de l’Etat Islamique. Beaucoup s’en sont scandalisés en la trouvant odieuse. Elle l’était. Mais j’y reviens pour insister sur son caractère exemplaire : Elle peut paraître n'être qu’une application de plus, comme nous en avons déjà vu tant, du choix tactique adopté par l’exécutif et boboland, notamment depuis le psychodrame théâtralisé des 7-11 janvier.
C’est plus que ça ; quels que soient les rodomontades et effets de manche encore à venir au fil des évènements, c’est la confirmation de la décision définitive et sans appel de rendre les armes. Quels que soient ses Pactes, ses Valeurs et autres grigris, la République ne prévoit pas d’autre solution finale que la reddition sans conditions.    
En Egypte, (comme en Grèce et d’autres pays pas tous forcément barbares) l’appartenance religieuse est mentionnée sur les papiers d’identité. Il s’agissait d’expats égyptiens employés sur les champs pétroliers. Les fous d’Allah ont investi une sorte de SONACOTRA locale au nombre de résidents non connu mais sûrement bien supérieur à une centaine. Ils ont fait expressément le tri au vu de leurs papiers, ont libéré les musulmans et retenu les seuls chrétiens. Parce qu’ils étaient chrétiens et seulement pour ça. Ils les ont tous assassinés. Et de la façon la plus atroce qu’il soit, en les égorgeant. On nous parle souvent de décapitation parce que les tueurs finissent le boulot pour corser les vidéos et accessoirement jouer au foot. Et en entendant décapitation, nos acurabas pensent à la machine du bon docteur Guillottin qui a abrégé les souffrances de tant de malheureux aux riches heures de notre passage de l’ombre à la lumière. Cépapareil. C’est ni le sabre avec élan ni les 40 kg du couteau de la veuve tombant de 2 mètres 25 ; c’est juste le bras du tueur derrière : ça commence par la trachée, puis l’œsophage et y a du boulot jusqu’à la moelle épinière…
De toutes les instances européennes et onusiennes, la présidence française est la seule à mentir sur les faits, à les avoir travestis, à les avoir vidés de leur substance :
Pour Paris, "Des ressortissants égyptiens." Point barre…
Pourtant, le cas était indiscutable. Arrivé à ce stade d’application du principe de précaution, il n’y a plus rien à dire, plus rien à espérer de ces larves crevant de trouille…

- Ah oui ! Encore. L’Associated Press a mouillé la chemise pour faire un décompte des bombardements israéliens sur Gaza durant l'été 2014 : 5000 frappes, 247 ayant détruit des habitations, provoquant la mort de 844 civils dont 508 seraient  des "enfants, des femmes ou des personnes âgées". 280 tués avaient moins de 16 ans dont 19 bébés. Dans 83 cas, au moins trois membres d'une même famille ont trouvé la mort en même temps. Sur les 844 victimes, 89% n’étaient pas suspectées d'être des militants.
Je trouve la précision de cette comptabilité géniale. On n’arrête pas le progrès.
Pendant ce temps-là, samedi dernier, Boko Haram (on peut le dire, pour nos oreilles il n’y a pas le mot Islam dedans…) est entré à Baga sur le lac Tchad et a massacré artisanalement et méthodiquement près de 2.000 civils sans défense en moins de trois jours. Des survivants ont fui en marchant durant des dizaines de kilomètres dans la brousse sur un tapis de cadavres.
Mais là, voyez-vous, on a du mal à compter, les communicants de Boko Haram ne sont pas très coopératifs et on s’en excuse. Contentez-vous de Gaza, c’est bien suffisant.

 Là, c'est dans l'Etat Islamique " en "métropole" (Irak ou Syrie)

Et c'est le môme qui va "officier" avec ses petits bras...

5 commentaires:

  1. " l'EI vend des organes d'otages exécutés"

    http://fr.sputniknews.com/international/20150218/1014790842.html

    André

    RépondreSupprimer
  2. Frais du jour :
    "Hier, en fin d'après-midi, vers 17 h 30, un homme est entré dans la basilique Saint-Nicolas, en plein cœur de Nantes. Il a jeté un crucifix à terre et a uriné dessus avant de prendre la fuite. Les recherches entreprises par la police n'avaient pas permis de le retrouver ce matin. D'après le parquet de Nantes, il ne s'agit pas d'une profanation, car il n'y a pas eu ni d'inscription, ni de déclaration particulière faite par le suspect. Le délit serait plutôt celui de dégradation d'un monument historique."
    A noter le hashtag sous la photo : #insolite
    Comme le résume un commentateur : mosquée et synagogue, profanation, église, dégradation ! Il n'y aura donc pas de grand discours.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  3. concernant le cimetière de Sarre-Union, oups la boulette. L'un des suspects est un fan de music "métal"...et anti-fa anti-F Haine à ses heures...
    ....
    ....
    Silence profond lié à une grosse grosse dissonance cognitive...
    ...
    le brouhaha médiatique va rapidement passer à autre chose.

    Popeye

    RépondreSupprimer
  4. kobus van cleef22/02/2015 12:43

    Des gentils antifa ?
    Merdalors !
    Qui l'aurait cru ?
    C'est vrai que, des antipodes où je suis réfugié ( provisoire) ,on n'en a rien su

    RépondreSupprimer