"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 28 septembre 2015

"La Région saute sur Pamiers"…



C’est n’importe quoi mais c’est comme ça.

Et ce n’est pas fini. Les prochaines élections régionales nous en préparent sûrement quelques autres biens plus gratinées… Aujourd’hui, ce sont Les Républicains qui font le spectacle.

- Commençons par le plus ridicule du jour : Dominique Reynié… Attaqué de toutes parts, il a pu touïtter :  
"- Comme le PS et le FN disent que je suis un parachuté, c'était une façon de leur montrer ce qu'est un vrai parachutage"

Ben oui, il l’a fait. Reste à savoir si la dépense sera imputée à ses comptes de campagne…
Professeur à Sciences Po, ancien expert auprès de la Commission européenne, longtemps chroniqueur sur France-Cul’, partisan du mariage homosexuel, de la GPA, de la diversité, de l'immigration et des mélanges ethniques, de l'élargissement de l'U.E. et de l’adhésion de la Turquie, il avait présenté sa candidature pour prendre la direction de Sciences Po après la mort de Richard Descoings dans les circonstances que l’on sait…
Bref, exactement le genre de type que, par les temps qui courent et faute de mieux, la commission d’investiture de l’ex UMP – sarkozystes et autres mais néanmoins amis – a cru nécessaire de l’imposer à ses troupes de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées comme tête de liste pour tenter de reprendre la région à la gauche…  Après les pressions que l’on imagine, les caciques des culs-terreux LR-UDI de là-bas ont fini par l’accepter comme tête de liste au 4° tour de scrutin…
Parfaite incarnation de la droite molle centro-sociétale n’ayant encore jamais mouillé la chemise sous les préaux d’écoles, sinon souvent sous les projecteurs des débats entre soi de C dans l’air, Dominique Reynié, donc, a sauté en parachute à Pamiers, sous-préfecture de l’Ariège. On le saura et cébien.

C’est l’exemple type de l’exploit parfaitement con. Certes, les médias qui ricanent des roulements de mécanique d’un Poutine torse nu s’esbaudissent devant l’exploit et c’est toujours ça de pris. Mais c’est aussi exemplaire d’autres choses :
- D’abord, ce saut en parachute se veut une réponse aux critiques de parachutage à lui adressées par ses concurrents PS et FN. Comme souvent sinon toujours, ce genre de type ne fait que se positionner sur le terrain de ses adversaires, pas sur le sien (à ceci près que c’est peut-être le même). Et non seulement il joue en défense, mais sa réponse est décalée et totalement hors sujet. Elle montre surtout qu’il ne sait parler que de lui et qu’il traite la question au second degré son lien avec le fond du sujet.
- Ensuite, faire le pitre évite de parler de programme et de projet. J’ignore ce que propose la drouâte dans cette région. Vaut mieux. De toute façon, quoi qu’elle propose, sous la houlette de ce type il n’y a rien à en attendre. Et cette seule investiture en dit peut-être long sur ce que l’on peut vraiment attendre d’une alternance

Une chose est sûre : Autant je me laisserais tenter de voter pour Pécresse si j’étais Francilien, autant, avec Reynié, LR et Cie° pourraient aller se faire voir si j’étais Ariégeois…

Ah oui ! Un autre Républicain a fait le spectacle ce week-end. Mais j’ai trop à faire, j’en reparlerai demain.  

5 commentaires:

  1. En total accord, habitant là-bas je ne voterais pas pour lui. Quand on sait le mal qu a fait la clique à Descoing, ou plutot la clique dont faisait partie Descoing...

    RépondreSupprimer
  2. Donc, plutôt que de communiquer son programme, il préfère faire de l'esbroufe en sautant en parachute dont on ne peut que déplorer qu'il se soit ouvert. Panem et circenses, pour le pain, on ne sait pas, mais les jeux du cirque sont déjà à l'honneur. Plaudite, cives.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  3. Je croyais que les cons, c'est comme les emmerdes, ça vole en escadrille.
    Ben non, la preuve est faite. Ils peuvent voler seuls.
    De toute façon, s'il faisait partie de la bande de Descoings, il a dû être habitué à s'envoyer en l'air et à planer.
    Et Valls qui nous parle du piédestal des responsables publics (voir H16) tous ces mecs sont complètement déconnectés (les femmes ont l'air un peu plus dans le réel, un peu seulement)
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef28/09/2015 21:20

      Les femmes ont l'air plus dans le réel ?
      C'est une blague, non?
      Évitons une cruauté inutile et ne disons mot de la ministresse de la démonologie
      Pas un mot non plus de la gardienne des sots et de celle des sceaux
      Mais fleur de nave ,hein, fleur de nave ....
      Qui nous pond un texte de loa ,tout chaud ,stipulant que les zartistes ont le droa de s'exprimer ,les braves bougres ,et que c'est garanti sur facture ou du moins par la puissance publik ....
      Qu'en dites vous ?
      C'était ce soir sur vronze cul ,et même les lecheurs de gouvernement que sont ces explicateurs appliqués, même eux avaient du mal à feindre l'enthousiasme
      Faut dire que ça ,le mariage gay ,le congédiement du père mittal ,la cahuze ,la déferlante migrateuse ( ou même qui gratte à plein, pas à moitié) ,les volte faces sur bachar l'Iran ,la saouderie ,les pantalonnade ukrainiennes.... ça commence à faire trop
      Carton plein pourrait on dire

      Supprimer
    2. Bonjour Kobus,
      Vous avez raison. Je me suis mal exprimé, j'aurais dû exclure les ministres, secrétaires d'état et membres à un titre ou un autre du gvt.
      D'ailleurs, hommes comme femmes, ont été nommés pour satisfaire à des équilibres (!) entre courants, sexes, origines.... indépendamment de toute compétence.
      Droopyx

      Supprimer