"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

dimanche 29 novembre 2015

Ils participent à la beauté du monde…



Regardez comme ils sont beaux ! A l’appel d’Attac comme de juste et d’Alternatiba (sans doute une Katiba alternative et subventionnaire qui vient de sortir), ils étaient au moins 4.500 (10.000 selon les organisateurs) à se donner la main aujourd’hui, sagement alignés sur le trottoir, le long du boulevard Voltaire où les cortèges d’officiels de la COP21 ne passeront pas…

En cette période doublement d’état d’urgence (oui, la guerre + le climat), on le sait, toutes les manifestations ont été interdites. Mais cette chaîne humaine, hein, n’est "ni autorisée, ni interdite, c'est une zone grise. On interprète ça comme une tolérance ", n’est-pas. Vu que cépapareil. C’est "un contre-pouvoir citoyen" et l’adjectif qualificatif accolé en suffixe suffit pour autoriser que la tolérance sorte des maisons dédiées…
Mais n’ergotons pas.

Ils c’est donc trouvé plusieurs milliers de guignols, sans doute un doux mélange de boboïdes et d’instits écolos-en-chambre – merveille du vivrensemble™, pour renoncer à leur conso en terrasse chauffée ou à leur promenade au parc et venir par conviction se geler les burnes Bd Voltaire. Pour offrir un peu de spectacle à quelques poignées de CRS emmitouflés dans leurs bahuts venus par principe jeter un œil las sur leurs simagrées.   

Regardez-les, disais-je. Ce n’est ni Halloween ni Carnaval mais ils ont fait un effort méritoire. Tronche de zèbre en carton bouilli et truffe en plastoc, Tigre en peluche, Lion débonnaire et Panthère pensive se mêlent fraternellement, bras dessus, bras dessous, aux bipèdes humanoïdes. Nostalgie d’Arche de Noé, dégoulinement de rêve métissé d’une fusion dans le même et l’éternel futur !   
Non. Pas bras-dessus, bras-dessous. Ils sont plantés côte à côte, non pas ensemble mais seulement en même temps ; un peu comme une file d’attente devant Pôle Emploi, un piquet de grève devant la Sécu on la queue devant l’épicerie à Pyongyang…
S’écarteront-ils pour laisser la vieille retraitée accéder au distributeur du Crédit Lyonnais ? Probablement, sûrement même. Ce ne sont pas des black-blocs ! Ils n’ont rien cassé et, de toutes les façons, ils ne cassent rien…

De la brochette de cette photo piquée à Ouest-France, je crois, je retiens surtout le guignol à lunettes noires au fond : lui a fait l’effort de faire sa propre pancarte. Pas une affichette ! il a pris le temps de découper l’emballage de son sèche-linge ou de son home-cinéma livré la veille par Darty ou Amazon, sans oublier la ficelle pour se la porter comme le chômeur de Chicago pendant la grande dépression…. Surtout, il a rédigé sa revendication en deux temps. Et pas dans la langue locale pour faire chic. "Nous avons besoin"… Oui mais de quoi au juste ? Il a besoin de tant de choses… Ah oui ! "Nous avons besoin d’oiseaux de proie" ! Fallait y penser. Ça dépend lesquels… Le con.
Il est vrai que, perso, j’entretiens des relations de bon voisinage, quoique distantes, avec le couple d’aigles royale qui passe la crête à 13h chaque jour en été pour venir marauder au-dessus du champ. Ce sont mes potes mais tant que chacun chez soi, chacun pour soi… Ce pourrait être la même chose avec les loups, mais comme disait Hortefeux, un ça va… L’éternelle question des migrations invasives et de la démographie… On se comprend. Mais je m’égare…

Revenons à cette chaîne humaine. Elle n’a rien cassé. Toute mignonne, elle était encensée en début d’après-midi par tous les sites d’infos en ligne.
Et, comme de bien entendu, elle s’est dispersée comme une volée de moineaux apeurés pour laisser la place sur le pavé et dans les médias à la petite centaine d’encapuchonnés masqués adeptes du bronx habituel.    
Tous ces écolos de papier et bobos durables, en bons résistants à la mode Café de Flore, ont posé un geste de témoignage sans lendemain. Et puis c’est tout. Que déboulent les gros bras, ils n’en feront pas plus que de braves cathos sans défense au sanctuaire brutalement occupé par Act-up… Qu’éclate un pétard comme l’autre jour, ils se piétineront en débandade parmi les fleurs et les bougies qu’ils avaient apportées…

La COP21 est rassurée.
Et quand le jour viendra, on fera avec…

2 commentaires:

  1. Mais ils bossent quand tous ces gens ?
    Moi j'ai pas le temps d'aller faire le gogol déguisée en autruche...

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef03/12/2015 09:35

    c'est sûr que le message hand made en angliche, ça pose son homme
    j'aurais eu d'autres suggestions à lui faire
    "we need beer and wine"
    "we need sex and drugs"
    "we need war , hate and slaughters"

    et surtout pas, surtout pas "we need peace , profits and homes"
    nous n'avons aucun besoin d'embourgeoisement à la con , comme le premier couple homosexuel venu adoubé et conforté dans les liens du mariage par la grâce de la loi taubira
    c'est l'embourgeoisement qui cause la réchauffure de la planète , personne n'a encore noté ça?
    incroyab!
    l'embourgeoisement des américains fait d'eux les plus gros pollueurs de la planète ( je devrais mettre un smiley grimaçant après ça mais j'ignore comment faire) , l'embourgeoisement consécutif des noiches en fait les deuxièmes puis bientôt , les premiers
    l'embourgeoisement des guerriers qui combattent dans des véhicules blindés au lieu d'affronter l'ennemi en slip panthère avec une sagaie est également responsable de la pollution et de la réchauffure
    l'embourgeoisement de la santé avec ses procèdures stupides et ses matériaux usage unique sont coresponsables de ses coûts délirants et de la production des déchets de façon exponentielle ( du temps de mon papi bien aimé c'était un peu différent, on restérilisait TOUT , aiguilles sondes ancillaires de chirurgie...on jettait RIEN )

    qui parmi nos politrouks ou nos médiatrouks pour le dire ?
    personne!
    la marche inconditionnelle vers la bourgeoisie est un droit acquis , pour toulmonde et toultemps !
    hé bien dansez maintenant !

    RépondreSupprimer