"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 2 novembre 2015

Quand ça le fait pas, ça le fait pas.


Pauvre François Hollande ! Il n’a pas vraiment de pot avec ses opérations de com’ à singer Giscard avec ses éboueurs, son métro, son pull en V et son accordéon pour ceux qui s’en souviennent…





 
Au demeurant, si je ne peux pas m’empêcher de ricaner et s’il ne récolte que ce qu’il a semé et mérite dans sa normalité de façade, je suis inquiet pour la suite :

Pas pour lui, évidemment, mais pour tous ceux qui prendront la suite, quels qu’ils (ou elles) soient…
Dorénavant, tout ce qui se fait et tout ce qui ne se fait pas est fouillé, disséqué, jusqu’au fond des poubelles, des slips et des corbeilles à papiers par des petits maîtres du soupçon pour faire le buzz dans la dérision.

La dérive monarchiste du pouvoir inaugurée sous Giscard et consolidée sous Mitterrand y est pour beaucoup, certes.  
Mais, totalement enserrés et ficelés par les mouches à merde de la liberté d’informer, comment les suivants pourront-ils arriver à faire preuve d’un peu de charisme et d’autorité au terme du foutoir actuel ?




2 commentaires:

  1. Vous posez là une bonne question !

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef02/11/2015 20:55

    Marine dira simplement "les égouts sont bouchés, faut s'y coller"
    Et lorsqu'on lui rétorquera "les vronzais ont l'droit d'avoir ,liberté d'informer ,quoi ,soyez beau joueur!" elle dira "mais je ne joue pas, je nettoie le merdier des précédents"
    Comm elle est cap' de le faire, les journaloppes moufteront pas
    Le problème c'est qu'ils devront se rabattre sur aut' chose
    Mais c'est LEUR problème de journaloppes, pas l'notre

    RépondreSupprimer