"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 11 décembre 2015

Demain l’horreur…



Apocalypse Now…
Apocalypse no !

Allez  vous recoucher, y a rien à voir !

Je sens votre stress. Et aussi la joie mauvaise de certains qui s’imaginent que le monde va changer, que ça va péter et qu’on va rigoler… Calmos ! Je ne peux pas vous laisser comme ça encore deux jours dans l’attente indicible du 20h et quelque de dimanche soir. Vous tous tant que vous êtes. Ceux qui sont dans l’angoisse, le ventre taraudé par la peur, qui stockent du sucre et de l’huile des capotes et du shit avant qu’on les interdise. Et, aussi - car je les aime bien -  ceux qui y croient avec tant d’espérance que la déception leur sera insupportable… Donc, j’ai fait l’effort d’emprunter le smartphone de mon pote l’agent spatiotemporel Valérian pour vous dévoiler sans attendre la suite du film : Que Boboland se rassure et que les autres puissent anticiper leur prise de relaxant

Dimanche 13 décembre 2013 au soir, donc :

D’abord, sachez-le, la COP21 sera un succès : Puisque de toutes les façons il y aura une déclaration commune. Et qu’il y aura une COP22, et 23, et 24… Mais ce n’est pas ça qui compte.

Voyons un peu les résultats des régionales : Ouf !

- La Marine et la Marion seront dans les choux. Cébien. D’un chouïa peut-être, mais le résultat est là. Porté par l’union républicaine des francs-macs’, des vieilles retraitées, des Khmers verts, des cultureux subventionnaires, des deux-cent-familles et des instits’ mélenchoniens, le Bertrand pourra prospérer dans l’opéra-bouffe des primaires à droite dont le lever de rideau est à prévoir en fanfare dès lundi prochain. Et, divine surprise, l’Estrosi, benêt cosmique, sera président-satrape de PACA !! Le genre d’idée qui aurait été rejetée comme non crédible, même pour le scénario d’un navet de série B à présenter au festival de film d’épouvante de Tachkent. Mais tout baigne et la Ripoublik est sauvée…
- Dans le Midi ex-rouge, le maintien du Reynié parachuté-on-ne-sait-pourquoi-mais-si-quand-même aura garanti une promenade de santé à la Carole Delga des Péèsse-et-Rad-soc-réunis.
- En renvoi d’ascenseur, le maintien en dissidence temporaire que-c’est-pas-bien du Masseret dans le Grand-Est fait que rien n’est encore sûr à 20h01’. Richert - qui est un type bien – risque encore d’être coiffé sur le poteau par Philippot. Ce qui n’est pas trop grave : Après tout, s’il faut quand-même céder une région au FN, autant que ce soit à ce mec issu du sérail, qui est identitaire de droite comme moi père abbé d’un monastère de femmes contemplatives et qui saura couler le FN quand on n’en aura plus besoin…   
- Dans le Sud-Ouest, le sortant PS l’emporte comme prévu devant la clone-petite-main du vieux crouton Juppé qu’on-va-nous-ressortir encore. Et le Drian évidemment haut la main chez les chapeaux ronds…
- La Normandie passe à drouâte mais c’est pas grave vu que c’est des mous.
- A 20h01’, c’est toujours incertain ailleurs ; surtout en Rhône-Alpes-etc. et en Île-de-France. C’est qu’il faut sauver le soldat Bartolone ! Le Queyranne, c’est vrai qu’on s’en fout un peu. Mais ce serait cool de plomber Pécresse, Wauquiez et accessoirement Retailleau, histoire de contrarier les possibilités de relève à droite…

Bref. On a sauvé les meubles ! Si on se réfère à l’ancien découpage régional où il y avait 21 régions sur 22 à gauche, par rapport à la Bérézina annoncée, le consortium de la rue de Solferino en gardera onze ou treize ! Ouf ! Le FN zéro ou une malgré le scandaleux ni-ni de l’autre à talonnettes !

Le barrage aura tenu ! Manu-la-Mâchoire pourra descendre les Champs-Elysées au milieu des résistants comme De Gaulle en 44 ; derrière les communiqués de victoire et de grand soulagement, le Ludion pédalonautique pourra faire passer discrétos la FLOP21 en pages intérieures et petits caractères ; etc.

Dès lundi, la primaire à drouâte va meubler ; il n’y en aura que pour les vieux chevaux de retour dont les hennissements couvriront aux oreilles exaspérées les glouglous à bas-bruit des robinets subventionnaires compensant la non-inversion de la courge… Sauf erreur ou élévation trop excessive de la fréquence et des scores en victimes comptabilisées des massacres pasdamagamisés, l’affaire est pliée : le danger est derrière nous, le système reste le système et l’histoire suit son cours…

Dimanche 7 mai 2017 – 20h01’ :

Marine Le Pen : 48,9 % - François Hollande : 51,1 %...

Bon. Ça c’est sur le smartphone à Valérian. Que ça ne vous empêche pas de dormir et, surtout, d’aller voter en votre âme et conscience…


3 commentaires:

  1. Un smartphone vraiment smart.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir le Plouc,
    Vous n'auriez pas par hasard le numéro de Laureline ?
    Droopyx

    RépondreSupprimer