"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 22 décembre 2015

Profite de la guerre !



Aujourd’hui, petit moment de déprime… De lucidité, peut-être ?

En relisant les news de ces jours-ci - enfin celles que les média ont jugé mériter d’être portées à notre connaissance comme faisant l’actualité -  j’ai repensé aux angoissantes gesticulations de Manu-la-Mâchoire nous prédisant l’avènement de la guerre civile.
Le con ! m’étais-je dis alors. Tu ne vois pas – ou plutôt ne veut pas voir - que la guerre civile est déjà là ! Et que la Madelon d’Hénin-Beaumont y est pour peanuts ! Regarde derrière toi, connard !

J’étais totalement à côté de la plaque… En effet, pour qu’il y ait guerre, que ce soit guerre étrangère, guerre civile ou guerre hybride comme ils causent les experts, il faut qu’on soit deux ! Il n’y a pas de contre-exemple.

Et chaque jour qui passe me montre qu’il n’y a personne en face ! Oui, personne. La preuve, c’est que le terrorisme ne peut être considéré comme une trahison des intérêts fondamentaux de la Nation tel que prévu dans la Constitution. Pour cela, il faudrait la réviser. Et pourquoi, je vous le demande ? Parce que le terrorisme en question devrait être désigné, identifié à l’ennemi. Or, nous n’avons pas d’ennemis
Dans un autre ordre d’idée, une clique minoritaire plus ou moins maffieuse profite d’une élection quadrangulaire avec prime au moins faible pour, avec les instruments du pouvoir légal, appeler officiellement à sortir si besoin par la force leur pré-carré de la République ! Et le chef du gouvernement leur répond officiellement : "- Ne vous en faites pas, on va trouver à s’arranger"… Et tout à l’avenant…

Nous allons à l’évidence entrer dans une nouvelle période caractérisée par une bizarrerie encore inconnue ou, du moins, jamais documentée, même bien avant la prise de Ninive par Déjocès, premier roi des Mèdes. Quand je dis nous, je cause évidemment de la Fwance, de ce qui en reste en particulier, mais aussi de l’Europe occidentale en général. Cette bizarrerie novatrice, c’est que (du moins chez nous)
les guerres civiles ont désormais disparu !
Oui madame, oui monsieur. Contrairement à ce que ce vain Manuel pense, il n’y aura plus jamais de guerre civile chez nous. Pourquoi ? Par faute de combattants ! (d’un côté…)

Mais le corolaire de cette nouveauté - véritable saut qualitatif brusque comme causaient les vielles barbes marxistes – c’est que si on échappe à la guerre, à la paix d’avant succèdera malgré tout une paix d’après

On fera désormais l’économie de la guerre - devenue virtuelle ou fantasmée - mais comme on n’a rien sans rien, on aura la paix après la paix. C’est cool me direz-vous. Mais ce sera la paix d’après…
- Comme ça, on aurait pu faire l’économie du désastre de 40, de l’occupation, des représailles et du rationnement ; mais on n’aurait pas échappé à l’épuration, aux femmes tondues et à l’indignité nationale…
-  Comme ça, les Serbes auraient échappés aux tapis de bombes de l’OTAN et autres dommages collatéraux ; mais pas à l’épuration ethnique au Kosovo et à la fourniture "bénévole" d’organes aux trafiquants Albanais…

Partis comme on est parti, rassurez-vous : Il n’y aura pas de guerre civile, pas de combats de rue entre voisins et toutes ces sortes de chose. Ouf ! Dormez en paix. Vous vous réveillerez d’un bon pied et, vous verrez, ce sera encore… la paix.

Peut-être bien que Manu est plus lucide qu’on le pense. Perdu pour perdu, il appelle de ses vœux cette guerre qui ne viendra pas pour espérer échapper à la paix d’après.

Et je repense à cet adage pour se donner du courage qui faisait florès en 44-début 45 sur tous les fronts parmi les biffins épuisés de la Wehrmacht :

" Geniesst den Krieg, der Friede wird schrecklich !  "

" Profite bien de la guerre, la paix sera terrible ! "

2 commentaires:

  1. Superbe aphorisme

    Bonne fin de guerre ! Heu , Saint et joyeux Noël

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef23/12/2015 16:35

      et bon ramadan , hein
      et joyeuse naissance de boudha ....
      ha....encore raté

      Supprimer