"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 16 décembre 2015

Tout mou, bisous, bisous !!


Un "rapprochement entre la gauche, la droite et le centre pour formuler des propositions communes pour notre pays" serait-il, selon vous, "une bonne chose" et/ou "une démarche constructive" ?
Question posée par un sondage Odoxa paru hier dans Le Parisien/Aujourd'hui en France

L’exemple parfait de question à la con à laquelle on s’étonne que l’acuraba bisounours n’ait pas répondu positivement à 99 %... Le fait qu’ils ne soient que 68% à avoir répondu positivement (75% gauche et "droite-et-centre" confondus et 36% côté Effhaîne), montre toutefois qu’il resterait encore trois français sur dix qui réfléchissent un chouïa et que rien n’est perdu.

Parce que, hein, dites-moi un peu sur quoi et sur quel objectif quantifié pourraient aujourd’hui porter des propositions communes soutenues d’un même élan par le Péèsse, les Répioublikains, l’Udéïïe, L’Euheuèlvée, Le Môdèm, le Pécé, DeboulaFrance et le Partidegôche ?  
L’Euro ? La sécurité intérieure ? La gestion de l’emploi du chômage ? L’Ubérisation du travail ? L’immigration ? La Justice ? L’école ? La Sécu ? Le droit des flics de tirer les premiers ? La réforme des retraites ? Les assiettes fiscales ? L’hermaphrodisme d’Etat ?

Non. Ce ne pourrait-être dans chaque cas que le plus petit commun multiple d’options incompatibles les unes aux autres aboutissant au pire à des sous-ensembles flous vides et, au mieux, à des compromis chèvre-choux porteurs d’immobilisme.
Ah si ! En ces lendemains d’élections régionales et de "grand soulagement", le seul point commun, le seul contenu concret à fourguer dans le panier des "propositions communes", c’est la lutte contre Daesh’ le Effaîne.  Heureusement qu’il y a ça.

D’ailleurs, on dispose dorénavant d’un laboratoire où l’on va pouvoir observer sous le microscope le résultat de cette fusion dans le même : C’est la région PACA.
En effet, par chance, on a évité l’horreur qu’aurait été d’offrir au Effaîne l’occasion de se planter là où c’est qu’on voit le maçon : Au pied du mur d’argent, des murs du drouât, des assocs’ et des autorités-môrales…
A la place, bénédiction des dieux, on a l’Estrosi-que-le-monde-nous-envie-déjà (même Cohn-Bendit) Ce sera, mes enfants, un exemple in-vivo du "Rapprochement entre la gauche, la droite et le centre" que, nous dit-on, sept français sur dix appellent de leurs vœux : Chaque ligne du programme présenté aux électeurs par Estrosi (oui, il en a un) sera examiné, pesé et soupesé par lui avant mise en œuvre à l’aune du programme de la liste d’Union de la Gauche qui s’est privée elle-même de représentation mais "qu’on n’oublie pas" et qu’il ne faudra pas troubler. Même chose, me direz-vous dans le Nord et le Grand-Est. Certes, mais en PACA tout particulièrement, parce que, hein, pour ce qui est de l’astuce, Estrosi se pose là…
Et à la sortie ? Ben on ne changera rien pour que rien ne change…

Ah ! Que ça va être beau ! Bisous, bisous !


3 commentaires:

  1. Chaque ligne du programme présenté aux électeurs par Estrosi (oui, il en a un) sera examiné, pesé et soupesé par lui avant mise en œuvre à l’aune du programme de la liste d’Union de la Gauche qui s’est privée elle-même de représentation mais "qu’on n’oublie pas" et qu’il ne faudra pas troubler.

    Estrosi sous tutelle ?
    Remarquez avec pareille girouette c'est peut-être préférable...

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef18/12/2015 12:42

    le rapprochement de la gauche de la droite et du zentre que 7 vronzais sur dix désirent?
    j'ignore à qui les sondeurs ont posé les questions....
    ou plutôt , je préfère ne pas savoir

    vous appelleriez de vos voeux une fusion avec les prévaricateurs de la républik , vous ?

    je crois pas

    mais où les journalisses vont chercher tout ça ?
    je sais bien qu'il faut vendre du papier , mais là ça devient trop voyant , la ficelle est trop grosse...

    je vous fait le pitche du truc si vous voulez?

    oui?

    non, une autre fois

    RépondreSupprimer