"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 22 janvier 2016

Germania nous confirme la voie !



Mais surtout ne l’ébruitez pas ! Vous vous rendez compte ! Ça pourrait donner des idées prématurées à divers incontrôlables, qu’ils soient du PS, des Verts ou de ces cons de LR et de l’UDI. Mais pour l’instant (enfin, tant qu’on peut encore, si possible jusqu’à mai 2017) le Effhaîne nous est encore bien utile et il ne faudrait pas que des irresponsables autorités morales se permettent de lui couper le sifflet trop tôt. Bien sûr, on y viendra quand on ne pourra plus faire autrement ; n’en doutez pas. En douter serait d’ailleurs douter de la Démocratie n’est-ce pas ?

De quoi je cause, là ?

D’une info sans intérêt qui ne méritait pas qu’on l’évoque douze secondes dans les "actualités en bref" entre l’octroi de la nationalité française à un héros du Bataclan et la fortune de la fille de Poutine.
Sachez donc que des élections régionales auront lieu en mars dans trois Länder d’Allemagne (Bade-Wurtemberg, Rhénanie-Palatinat et Saxe-Anhalt) regroupant 17 millions d’habitants (avant vague d’immigration…)
Et, bien évidemment, compte tenu des évènements récents, ça craint pour la coalition au pouvoir au niveau fédéral comme dans ces trois régions. Des sondages pour les médias allemands anticipant même pour la CDU une perte de la moitié de ses soutiens. Au profit de qui ? Allez savoir. Certainement pas au profit de Die Linke, mais plutôt de l’AfD, le récent parti "Alternative pour l’Allemagne" qui milite pour l’identité allemande, la réduction de la zone Euro et… contre l’immigration de masse. Bref, ça craint…

Et vous savez quoi ? La Südwestrundfunk, chaînes de télévisons de service public SWR (équivalent chez eux de France3) à qui revient d’assurer le suivi de la campagne électorale a annoncé dans un communiqué sa décision d’exclure l’AfD de ses antennes… Le motif, explicitement avoué dans le communiqué est que "les autres candidats ont menacé de boycotter tout débat impliquant l'AfD" Point barre…
Et la formulation administrative de circonstance retenue pour éviter tout contentieux judiciaire est que "seuls les candidats des partis déjà représentés dans les parlements locaux concernés seront autorisés à prendre part aux débats" Parfaite formule de faux jeton. En effet, hormis les élections fédérales, chaque Land ayant son propre calendrier électoral, il n’y a eu d’élections au Landtage que dans six Länder depuis 2013 (apparition de l’AfD). L’AfD a des élus dans cinq d’entre eux et bien évidemment aucun dans les dix autres assemblées élues avant sa création, dont notamment… les trois à renouveler en mars prochain.

Plusieurs petits bijoux remarquables sont à relever dans cette info :

La première, c’est la formule avouée sans vergogne : Dans un présumé modèle exemplaire d’Etat de Droit et de Démocratie, on affirme sans barguigner que les scrutins électoraux ne peuvent avoir d’autre objet que de confirmer la validité des factions déjà en place et bien sédimentées dans le paysage.
La seconde, c’est que ces dernières bénéficient sans contestation possible non seulement du privilège de ne débattre qu’entre eux de ce sur quoi ils sont de toute façon à peu près d’accord et d’ignorer tout nouvel entrant qui les gêne, mais aussi du pouvoir de laisser les électeurs dans l’ignorance de l’existence dudit nouvel entrant.
La troisième, c’est que le service public de la télé, qu’il le veuille ou non, n’est pas au service du public mais au service exclusive de l’Etablissement.

Vous allez me dire que toussa, on le savait déjà et que j’enfonce des portes ouvertes. Oui da. Mais là au moins, l’Allemagne fait l’effort de nous montrer à quel point c’est naturel ; normal quoi !   

Chez nous, il est vrai, Franc3 n’a pas besoin de se justifier par un communiqué, c’est déjà ça.

Il y a encore un truc contrariant à faire sauter chez nous, c’est le traditionnel débat du 2° tour des présidentielles. Même pas ! Rassurez-vous,, ce sera comme en avril 2002…        

3 commentaires:

  1. Cette voie, c'est Lao Chleuh qui l'indique???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef23/01/2016 12:52

      Lao Chleuh !
      très bon, excellent !

      Supprimer
  2. kobus van cleef24/01/2016 16:59

    Pour le débat du 2eme tour des présidentielles 2017 ,Juppé aura tant tellement peur de Marine qu'il en fera une jaunisse
    Il refusera l'affrontement et la presse unanime décrètera "on discutte pas avec le totalitarismeu, on l'écrase ou on en meurt !"
    Sans noter la contradiction...
    Et, de fait ,le pays mourra de cette absence de débat

    RépondreSupprimer