"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 19 janvier 2016

Il n’aura pas sa milice. Na !



Non. La municipalité de Béziers n’aura pas sa milice de volontaires-citoyens.
Normal, vu que "La police administrative est une prérogative des pouvoirs publics qui ne peut pas être déléguée…"

Le contrôle des immigrés clandestins comme des réfugiés – mission de police au moins administrative… - peut-elle être déléguée de fait aux assocs’ ? J’avoue ne pas savoir…  



NDLR : L’illustration du billet n’a rien à voir mais je l’aime bien et cherchais l’occasion de la sortir. La nouvelle du jour m’en donne le prétexte…

3 commentaires:

  1. C'est partout le bruit des tongs,
    c'est partout l'ordre en kaki,
    No pasarán !

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef20/01/2016 21:18

    il reformulera la chose sous une autre forme
    ou ça ne sera pas reformulé
    et ça passera
    de toutes façons , le temps joue pour lui,pas pour les pignoufs de gauche qui en sont réduits à lui chercher des poux dans la calvitie....
    on voit bien que ça les irrite , cette mairie frontiste dont les habitants ne fuient pas en vagues migratoires demandant l'asile à la mère quelle .....

    RépondreSupprimer
  3. "La police administrative est une prérogative des pouvoirs publics qui ne peut pas être déléguée…"
    Les musulmans qui ont sécurisé des églises la nuit de Noël étaient donc bien une police religieuse ?
    Droopyx

    RépondreSupprimer