"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 30 novembre 2016

Ah ! Folle jeunesse !



Hier, donc, en ces temps chargés, le ludion présidentiel et pédalonautique a pris deux heures de son après-midi pour honorer de sa présence le lancement du plan "Bien-être et santé des jeunes".

Comme l’indiquait expressément la lettre de mission de septembre dernier, il s’agissait de poser un acte, vite-fait, dans le cadre des engagements de mandat pris en 2012 avant de rendre les clefs. Le professeur Marie-Rose Moro (55 ans, psychiatre et psy-etc. à l’Université et à Cochin) et Jean-Louis Brison (64 ans, ci-devant directeur académique de l’Educ’-Nat’ du 9-3) ont donc pondu sur un coin de table en moins de deux mois un beau rapport qui, comme souvent, devrait finir dans un tiroir.
Bien entendu, ce fut l’occasion de convoquer hier à l’Elysée une petite centaine de guignols pour deux tables rondes sur les dits travaux en présence de quatre ministres de corvée : La divine Najat de l'Éducation nationale (et de l'Enseignement supérieur et la Recherche, n’oublions pas),  la Marisol des Affaires sociales et de la Santé (et de la prévention du SIDA, n’oublions pas), La Rossignol des Familles, de l’Enfance (et des Droits des femmes, n’oublions pas) et du Kanner, ministre comme-de-juste de la Ville et de la Jeunesse (et des Sports, n’oublions pas).
Rapport qui a ensuite été solennellement remis au Pédalonaute qui a conclu par un discours de mobilisation de 22 minutes qui contribuera, n’en doutons pas, à l’apothéose de son mandat.

Mais pourkoidonc je vous cause de ça ? Pour rien, pour meubler… Euh, si ! C’est juste que j’ai trouvé que, sur la photo de famille, les comédiens alignés sur la scène comme des poireaux chez Auchan, sans doute pour attendre les "bis", illustrent farpaîtement le titre de la pièce s’étalant sur le rideau du théâtre…  

5 commentaires:

  1. Ces dames ont l'air de sortir de leur roulotte; ces messieurs, aux pantalons tirebouchonnant et aux vestons mal ajustés semblent sortir d'un costumier d'opéra bouffe...
    Heureusement que François Batave soit bien coiffé, pour une fois.
    A part ça, ça nous a coûté des sous?...

    RépondreSupprimer
  2. Une belle brochette, assurément ... (euh, une brochette, c'est pas une fournée, hein, pas confondre et pas me faire écrire ce que je n'ai pas écrit !)

    RépondreSupprimer
  3. Non ! Ils se sont réunis pour fêter un bon anniversaire à mon épouse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ?? Vous les avez invités ? Sont de votre famille ? Collègues de bureau peut-être ?

      Supprimer
  4. Non pas du tout Ils font cela chaque jour que Dieu fait Ils sont payés pour cela mais se donne des manières gracieuses et gratuites
    de bonnes gens quoi pour l' Amour de leur Prochain

    RépondreSupprimer