"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

dimanche 27 novembre 2016

BLACK SUNDAY…


3 commentaires:

  1. Votre galerie trombinoscopique aurait pu s'agrémenter de bien plus de portraits!
    Je ne vois pas, en revanche, ce que vient faire M. Le Pen, puisqu'elle n'a pas encore été défaite; en revanche, dans cette mascarade, je verrais bien figurer M.Bayrou ou Vlad "Sarkozy" l'empal(f)eur.
    Je vous passe, bien sûr, la clique des gigolos du bal paré Mabille de la bobosserie germanopratine à la mode de Paris: la liste est longue comme un jour sans pain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s’agit pas d’un "trobinoscope des loosers du jour", chose sans intérêt, mais d’un jet instinctif reflex à chaud issu de mon cerveau tordu (donc compris de moi seul^^) qui ne collationne pas les perdants dans l’affaire mais se tourne déjà vers la suite. Et il y a trois grands perdants essentiels :
      - La tronche de Juppé (en centre^^), au-delà de la gifle définitive reçue, illustre le problème à venir du "centre" dont la capacité de nuisance demeure, inversement proportionnelle à sa consistance…
      - Hollande a tout perdu : Sarko d’abord, seul adversaire lui laissant une chance epsilonnesque de rebondir ; et maintenant Juppé dont la chute achève de le liquéfier en ouvrant un boulevard à Macron et Valls (évoquons Bayrou par charité chrétienne…)
      - Quant à Marine, la victoire de Fillon l’oblige désormais à mettre encore plus le paquet sur la ligne Phillipot jusqu’à se prendre pour la CGT et le NPA réunis, en mettant une sourdine sur l’immigration, la souveraineté, etc. Pertes à prévoir du côté Marion-tradis vers Fillon et… de sa nouvelle clientèle vers Melenchon vu-qu’on-préfère-Dieu-à-ses-saints… M’est avis que, pour la première fois, sa présence au 2° tour, n’est plus garantie à 99%...

      Supprimer
  2. Je partage vos sentiments et subodore une compétition assez ouverte; je vous avoue que cette affaire de "primaires" me faisait craindre une sclérose à l'américaine.
    Patience, donc: les loups sortiront du bois lorsque la faim les tenaillera trop.

    RépondreSupprimer