"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 14 décembre 2016

Coupure… de Presse.



On n’a plus le goût à rien ! Dommage à l’approche de Noël…
Vous aurez noté qu’à part la béatification médiatique du Macron, nouveau pantin de l’estrade élaboré par le consortium militaro-industriel économique et financier pour tenter de sauver ses meubles, c’est un peu la dèche. Maintenant que le sujet de la primaire-de-la-droite-etc. est clos et que le Fillon passe au réel, ça n’intéresse plus. De quoi causer, donc ?

Réduite à n’être qu’un congrès du PS pour désigner le chef de file d’une minorité d’opposition parmi d’autres, la primaire de la Belle Alliance s’annonce comme un concours de loto de retraités de province bricolé par de gentils bénévoles à la salle des fêtes. Pas de quoi meubler les médias…

Heureusement qu’il y a le FN ! L’affrontement entre deux lignes - classique dans les grands partis – est un vrai sujet qui mériterait qu’on s’y attarde sérieusement. Mais, ouf ! On n’a pas besoin de travailler le sujet pour tirer à la ligne. Suffit de broder sur le thème des ambitions de la tante et de la nièce pour meubler

Et comme il faut faire pleurer Margot et indigner Bobo, on a Alep ! Et ça, ça marche toujours. C’est même le truc qui permet encore à ce qui est toujours le chef suprême des armées d’un grand pays de bénéficier d’un entrefilet en page intérieure : Pour tenter qu’on se souvienne de lui, devant une assistance d’illustres inconnus, tous présumés bénévoles et dignes associatifs humanitaires (et subventionnaires), le quidam en question a, en effet,
lancé un ultimatum à Assad et Poutine !

 On ne rira pas, d’autant que la nature de l’ultimatum n’a en rien été précisée ; on n’aura donc pas peur non plus. D’ailleurs, personne n’a relevé ça. Sur un plan national, ce n’est triste que pour la petite vanité du personnage qui ne l’a pas volé. Sur un plan international, en revanche, c’est triste pour nous tous, tant cela confirme à quel point la "voix de la France" n’est plus seulement inaudible mais totalement ridicule…

Pour ceux qui ne lisent pas ce jeune canard, l’excellent dessinateur du quotidien l’Opinion KAK – a commis ce dessin d’une réjouissante cruauté :


2 commentaires:

  1. Il a précisé que l'ultimatum est "humanitaire". Voilà : lui et les siens sont humanitaires, humanistes, humains. Tandis que Bachar, Poutine, et les français surtout, sont rien que des bêtes. Immondes bien sûr, c'est à dire plutôt vilaines truies que jolies guenons.

    RépondreSupprimer
  2. RIP l'ex "axe du bien" réduit désormais à ... Paris et son annexe bruxelloise, Berlin de toutes façons étant une annexe de Washington. Mais l'Elysée et ses médias jappants n'ont toujours pas intégré la nouvelle donne, et continuent leurs rodomontades comme si de rien n'était, après tout , c'est vrai, ils auront peut-être le soutien de .... Vienne (on ne rit pas) maintenant que le "nazi" (on ne rit pas bis) a été battu. Ah mais non , "manque de bol" , Vienne aligne habituellement sa diplomatie sur Berlin, donc, in fine , Washington, et devinez qui va être "le maître de la maison blanche " dans un mois ? hahahahahahahahahahahaha

    RépondreSupprimer