"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 28 décembre 2016

On est mieux en haut qu’en bas !



On se console comme on peut de l’absence de neige et de la douceur du temps (6°c sur la terrasse à 11h du mat’ en prenant la photo…)

Bien sûr, c’est la cata pour les fins de mois des gens d’ici : Même si vient la patate de neige ces prochaines semaines, ce qui reste à voir, les sols ne sont pas assez froids pour que ça tienne au-delà des ides de mars…
Faut dire que le baromètre est au plus haut (je n’en ai pas mais mon altimètre qui est bien étalonné me dit que mon castel a dégringolé 140m plus bas…)

Mais trouvons-y une joie mauvaise en regardant égoïstement la vallée où les culs terreux d’en bas sont "sous l’édredon". Ils se pèlent de froid, privés de soleil, l’adret aussi à l’ombre que l’ubac, limités à 110 sur l’autoroute, interdits de bois dans la cheminée, etc. La pollution, ma bonne dame, la pollution ! Sallanches, Passy, Le Fayet, St Gervais… toussa est dedans, soumis aux impératifs des COP21, 22, etc. ! Et moi je profite d’un beau soleil !

 

C’était ma séquence chacun-pour-soi pour honorer le vivrensemble ©…

4 commentaires:

  1. Ayant pas mal fréquenté Passy il y a quelques décennies, il me souvient que c'était déjà, à l'époque, le cas, la vallée était bien plombée par un nuage de merdouilles pas très sympathiques que l'on voyait bien de là-haut donc, apparemment, ça ne s'est pas amélioré ! bonne fin d'année l'ami, profites bien du beau temps

    RépondreSupprimer
  2. Je dirais plutôt les culs brumeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh ! oh! Je me permets de qualifier avec un soupçon d'affection de culs terreux ceux des "gens d'ici" scotchés à travailler la terre "en bas" au lieu de l'élevage et de la fabrication du fromage, mais je me réserve cette petite privauté. Qui aime bien châtie bien... Votre "culs brumeux" de la part d'une citadine bénéficiant de toute mon estime a un petit parfum péjoratif que je ne puis tolérer^^^^

      Supprimer
    2. Bon, culs terreux-brumeux alors :)
      Je m'en voudrais de blesser, cher Plouc-émissaire. Là n'étais pas du tout mon intention.

      Supprimer