"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 10 février 2017

Macron en cinq questions…



Jusqu’à ce que Macron (Emmanuel) vienne en ce monde, semble-t-il à peu près avant-hier soir (médiatiquement s’entend), pour trouver le dernier Macron publié, c’est-à-dire ayant laissé quelque trace, au moins dans un ouvrage d’historien un peu fouillé, il fallait remonter au premier siècle de notre ère. L’avant-dernier Macron public, donc, était Naevius Sutorius Macro dit Macron. C’était un haut fonctionnaire (déjà) de l’empire romain dont le seul titre de gloire aurait été, selon Tacite, d’avoir fait assassiner l’empereur Tibère, contemporain du rabbi galiléen qui reste encore mon pote préféré. Mais je m’égare…      

Bref, comme chez d’autres, la pratique de l’assassinat (du moins politique) reste une pratique bien ancrée dans les familles. Mais je m’égare encore…

Emmanuel Macron, donc.

Enarque multi-diplômé (sauf de Normale Sup’), Inspecteur des finances à 27 ans, son carnet d’adresses suffisamment garni, il n’a pas 31 ans lorsqu’il pantoufle déjà dans le privé comme banquier d’affaires chez Rothschild et Cie dont il devient associé-gérant à 35 ans. Il gagne alors en 18 mois 37 fois ce qu’il a dû, pauvre chou, rembourser l’an dernier à l’Etat pour les 4 années qu’il lui devait, non faites à son service…
A 35 ans, retour au public : 2 ans secrétaire général adjoint de l’Elysée puis 2 ans Ministre de l’économie et des finances (plus le numérique pass’que Fleur Pellerin, hein, fallait bien qu’elle remplace Filippetti…)
Et voilà qu’à 40 ans, c’est le présidentiable par excellence !

Il se présente comme le seul candidat hors système… Ça plaît et ça marche. Bon.

1° question : Hors système avec quels soutiens ?


- Les cinq ci-dessus et une tripotée d’autres guignols tout-à-fait hors système comme, par exemple : Jean-Michel Baylet inoxydable supplétif PRG des gouvernements PS ; une eurodéputée MODEM ; un ancien ministre de… Chirac ; une brochette de députés et élus locaux PS soucieux de garder leurs sièges…
- Et puis les patrons de LVMH, de Darty et de la Fnac, de Meetic, de Vivendi, paraît-il d’Axa, etc.

2° question : Hors système avec quels moyens de propagande ?

- Des moyens classiquement hors système comme France Télévision, TF1, BFMTV, etc. Et, bien entendu, Le Monde de Pierre Bergé-Matthieu Pigasse-Xavier Niel ; Libé de Demorand-Rothschild ; L’Obs de Joffrin et des sanibroyeurs ; L’Express de Christophe Barbier-petit-ramasseur-de-balles-de-Roland-Garros-ayant-fait-une-poussée-de-croissance-cet-été ; Le Point de F.O.Gisbert- F.Pinault… Et j’en oublie…

3° question : Hors système avec quelles troupes ?

- Les adhérents de son mouvement En Marche ! où, paraît-il, on adhère en masse ; sachant qu’il suffit de remplir une adhésion sans verser de cotisation et qu’à 70 jours de l’élection on ignore toujours tout du financement (impression du matériel, logistiques d’énormes meetings…)

4° question : Hors système avec quelle stratégie de communication ?

- A 70 jours de l’élection, on en est toujours aux couvertures de Match ou de Gala avec environ 8.000 articles de… "publicité rédactionnelle" dans Libé, l’Obs, Le Monde, etc.
- A 70 jours de l’élection, on en est toujours à la retransmission ou aux compte-rendu gourmands de réunions publics et de bains de foule mais quasiment pas d’interviews par des journalistes toujours bienveillants. On attend avec impatience des débats en face à face avec un adversaire politique. Rassurez-vous, il n’y en aura pas…

5° question : Enfin, hors système avec quel programme ??

- Celui-là :

5 commentaires:

  1. un parfait produit marketing ce Macron. Très curieux de lire son programme qu il a promis de dévoiler fin février.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dernière image parle d'elle-même: un flou qui n'a rien d'artistique.

      Supprimer
  2. Son programme : "I need your vote" (en anglais dans le texte".

    RépondreSupprimer
  3. Le candidat de la France profonde et éternelle...
    C'est écrit dessus comme sur ses soutiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef12/02/2017 11:49

      allons allons , cessez ces agaceries !
      c'est le candidat qui rend leur fierté aux femmes ménopausées !
      il amorce une vaste prise de conscience en faveur de cette partie de l'humanité qui se sait moins désirable
      Immanuel , le candidat des belles mères et des grands mères !
      ça ferait un chouette slogan

      Supprimer