"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 9 mai 2017

La vente continue pendant les travaux…



La jactance télévisuelle sur les thèmes politiques s’est bien insensiblement infléchie maintenant que l’angoissant suspens est levé Qu’il s’agisse des news ou des insupportables émissions de débats entre experts et commentateurs grassement rémunérés, l’accent est dorénavant mis sur l’impérieuse nécessité pour le Cyborg-Président de disposer d’une majorité parlementaire la plus large possible pour pouvoir faire le job (détail prosaïque que certains semblaient avoir oublié…) C’est l’occasion de broder sur les états d’âme des boutiques en phase terminale PS et LR suite à leurs dépôts de bilan et sur les propositions de reprises (avec suppressions d’emplois) adressés à leurs liquidateurs électeurs… Le choix du futur Premier ministre constitue à l’évidence le sujet par excellence qui meublera la jactance sur les écrans jusqu’au week-end pour maintenir le suspens si nécessaire aux parts d’audience…  

Pourtant, cette jactance est toujours aussi prévue et convenue, prévisible et risible. Si on ne sait toujours pas ce que le Président a l’intention de faire (avouez que c’est nouveau, même le Pédalonaute ne nous l’avait pas fait), une chose est sûre : Le prochain 1° ministre ne sera pas, ne pourra pas être, un ex-encarté du PS ; en tout cas pas tout de suite. De ce côté-là, le Cyborg est bordé. Ce sera une figure rassurante de la-drouâte-et-du-centre-mollo-mais-pas-trop, contribuant à faire exploser en vol ce qui reste de la seule formation pouvant encore éventuellement contraindre à cohabiter un Cyborg qui n’a pas été fabriqué pour ça.

Mais je m’égare. Ce n’est pas mon sujet du jour.

La télé, disais-je au début. En regardant les programmes des 27 chaînes fwançaises qui me sont proposées gratos sans avoir à chercher, je me disais l’autre jour que dès lundi dernier, le résultat étant acquis, lesdites chaînes allaient pouvoir se calmer. Depuis des mois en effet - et singulièrement ces dernières semaines -  il n’y a pas eu un jour où n’était pas proposé en soirée au moins une émission ou série documentaire sur le troisième Reich, la montée de Hitler vers le pouvoir, la Shoa, la Wehrmacht… Même une émission sur les méthodes éducatives alternatives n’oubliait pas l’autre jour de nous montrer entre-deux un défilé des ligues fascistoïdes des années 30 heureusement contrées par Jean Zay et le Front populaire… Ça n’arrêtait pas…

Je me disais naïvement que, le Cyborg ayant dorénavant réussi en même temps "à faire barrage" de son corps avec l’aide et la résistance de celles et ceux, on allait un peu nous les lâcher avec ces sujets d’histoire…  Eh bien je crains que non ; ça durera encore au moins jusqu’au 2° tour des législatives…

Pourquoi vous causer de toussa ?

Parce que, en ce mardi soir, le résultat du scrutin étant définitivement connu, France 2 nous diffuse ce soir en prime time une émission d’histoire intitulée :

            APRÈS HITLER…

Tout va bien.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire