"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 2 juin 2017

Non, non, non, rien n’a changé !



Rassurez-vous ! Demain sera bien comme aujourd’hui !

Bien sûr, cette fois-ci, le changement est enfin vraiment maintenant puisqu’il est en marche ! Source d’inquiétude, donc, tant il est vrai que le fait de se mettre en marche peut déstabiliser un organisme ankylosé par tant d’années d’immobilisme. Surtout quand on vous assure que vous marchez dans un livre d’images alors que le chemin est encombré d’obstacles bien réels… Toussa peut donc vous paraître angoissant et déraisonnable au regard du principe de précaution, lequel est constitutionnel, ne l’oublions pas !

Rassurez-vous, on peut marcher de mille façons : Marcher en rond dans sa chambre sans risquer un chaud-et-froid en est une. Elle vous donnera sans risque l’illusion rassurante de-la-marche-en-avant vers l’avenir, surtout si vous êtes assez riche pour vous payer le casque de réalité augmentée proposé en option avec le nouveau Président.

Certes, le nouveau Président nous a plutôt favorablement surpris dans ses premières interventions à l’international, il est vrai "domaine réservé" où il peut déployer sa vive intelligence et son discernement pragmatique sans trop ne se soucier ni des contraintes prosaïques qui touchent à notre quotidien ni des états d’âmes des apparatchiks du système que le Monde nous envie.
En revanche, pour ce qui est de ce qu’on appelle la politique intérieure, les premières annonces du gouvernement nouveau paraissent confirmer que le macronisme n’est qu’un bougisme 

Spécialité contemporaine largement diffusée, le bougisme est une manière de remuer qui montre que l’on n’est pas inerte, que l’on est bien vivant et, surtout, qu’en passant d’un pied sur l’autre on donne l’impression d’avancer, comme l’escouade de hallebardiers d’opéra qui fait du sur-place en scandant : "- Marchons ! Marchons ! "…

C’est ainsi sans attendre que le gouvernement a voulu montrer qu’il avance en s’attaquant bille en tête au dossier de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Bâton merdeux à la fois catastrophe financière, zone de non droit, succession de décisions de justice définitives et de votes populaires bafoués par bras régalien lui-même depuis des années et poussé sur le tapis en année électorale, c’était à n’en pas douter le truc vachement prioritaire par rapport à tout ce qui fâche à aborder en urgence…

Alors pourquoi NDDL ?

Ben pour montrer avant les législatives qu’on est bien décidé à avancer et à torcher cette affaire emblématique des moulinets petits-bras et de l’impuissance absolue de ceux d’avant qui-ne-sont-pas-ceux-d’aujourd’hui…

Alors quoi ? Le gouvernement a annoncé hier la nomination de trois médiateurs indépendants chargés de renouer le dialogue avec les opposants au projet en vue d’étudier [en même temps ‘NDLR)] "l'ensemble des options" afin de pouvoir prendre une décision "claire" et "assumée"…  Nantis d’une lettre de mission signée par le Premier ministre, par notre Nicolas Hulot national qui-doit-bien-servir-à-quelque-chose et par notre Elisabeth Borne des Transport que-vous-connaissez-tous, nos trois guignols auront à "remettre les choses à plat" et à faire émerger "des alternatives pouvant permettre à tous, de sortir par le haut"… Toussa dans les six prochains mois…

Dormez tranquille. Si, ne mangeant pas de pain, les trois lois urgentes sur la "moralisation de la vie publique" seront votées à l’unanimité et publiées au JO avant Noël, en revanche, pour NDDL comme la plupart des dossiers qui fâchent, on garde toujours la même façon de marcher…

-       Marchons ! Marchons !  

3 commentaires:

  1. sur les trois médiateurs, il y en a un que ns connaissons assez bien, c'est une véritable bille !

    RépondreSupprimer
  2. Si on remet les choses à plat, cela deviendra une simple promenade de santé à faire en marchant tranquillement, je ne vois pas très bien la nécessité de vouloir sortir par le haut ... Mais il est vrai que l'Olympe est en haut (et Jupiter aussi, par la même occasion. Et à la Noël (ou à la Fête d'Hiver, si vous préférez, ne discriminons personne) tout cela sera ficelé comme je vous dis pas, et nous pourrons enfin rendre grâces à Notre Dame des Landes, ou à Allah lui-même si ça vous plaît mieux.

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant projet...

    RépondreSupprimer