"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

"Il y a deux aristocraties : celle du haut et celle du bas. Entre les deux, il y a nous, qui faisons la force de la France.

mardi 15 août 2017

On ferme !



Collection printemps…
 Collection été…

Ce mardi 15 août, à Marseille, le chef de l'Etat a porté plainte pour “harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée” contre un journaliste qui le suivait sur son lieu de vacances.

Selon VSD, un officier de sécurité de la Présidence aurait notamment dit au photographe de presse dont il s’agit : « - Il n'y aura pas de photos de toute façon. Maintenant c’est comme ça. Il va falloir vous y habituer. On n’est plus sous les présidences précédentes. Vous allez vite vous en rendre compte… »
" En même temps", les caméras de BFMTV et de TF1 étaient bien là…

4 commentaires:

  1. Sans rapport et hors sujet: as-tu reçu mon email ?

    RépondreSupprimer
  2. Ben oui. On n'est plus en campagne électorale. Faut pas confondre. Avant il fallait montrer comment qu'il était bien, maintenant il n'en a plus rien à foutre pendant 5 ans, enfin disons 4 ans et demi, les photos avantageuses pourront recommencer lors de l'ouverture de la prochaine campagne.
    Pour l'instant faut pas le déranger, ça pourrait porter préjudice à sa pensée complexe. Et il faut un peu d'ombre pour faire ce qu'il va faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef18/08/2017 13:31

      un peu d'ombre pour ce qu'il va faire?
      depuis quand ne rien faire doit être caché?
      surtout en ces temps d'infamie , plus communément appellés "transparence"

      sinon, la deuxième photo en haut à droite est drôle
      pas la photo,mais le titre du torchanus "garçon".....
      très discriminant pour les filles , ça ça fait penser à cette chanteuse des années 80, rousse ou fausse, qui clamait
      "sans contestations
      je suis un garçon"
      une fois de plus, son nom m'échappe
      jamais été très fort en kultur populaire au trivial pursuit

      Supprimer