"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 7 mai 2010

Lieux d’hébergement appropriés…

Ce matin, au petit dej’, en page 8 de mon quotidien habituel, je lis une brève bouleversante : Devant la croissance exponentielle du nombre de "mineurs non accompagnés" débarquant en Europe, Cécilia Malmström, commissaire européenne à la sécurité, a proposé un plan d’action interdisant aux Etats de l’UE de placer ces jeunes en centres de rétention au profit de "lieux d’hébergement appropriés". Ceci, évidemment, au nom de "l’intérêt supérieur de l’enfant"
Le Conseil des Ministres européens débattra du projet le 5 juin. Encore une "Directive" dans les tuyaux…

Il y a deux façons d’envisager la chose

La première va paraît-il de soi. Conformément à la doctrine droitdelhommiste en vigueur du mieux-disant "dans-l’intérêt-supérieur-et-perso-du-mineur-sans-famille" et dans le droit fil des lois fondamentales du Bisounoursland (lois d’autant plus prégnantes qu’elles sont non écrites), il reviendra aux Etats membres de recruter, former, certifier et rémunérer des familles d’accueil en milieux ouverts qui auront la lourde tâche d’héberger et réconforter ces enfants et jeunes gens durant 15 à 20 minutes (le temps qu’il faille, en général, après les présentations, pour que le fonctionnaire des services sociaux ait tourné au coin de la rue…) C’est vrai que le môme immédiatement retourné à la libre nature y gagnera la faculté de revenir à l’occasion exiger d’être nourri-logé-blanchi et de se plaindre le cas échéant en haut lieu du non-respect de tout ou partie des prestations auxquelles il a droit…
C’est mieux que la chambre d’hôtel réquisitionnée aux frais du contribuable et ça coûtera probablement plus cher à ce dernier. Bien sûr, la non-rétention ne va pas faciliter les choses aux services présumés compétents pour aider le mineur à trouver une solution à son problème, mais c’est tellement mieux comme ça pour l’enfant n’est-ce pas ?

La deuxième (échappée par inadvertance de mon imagination dévoyée) découlerait du sacro-saint principe de subsidiarité (enfin, celui qui est dans les textes, pas dans les faits…) :
C’est aux Etats membres, donc, de procurer à ces chères têtes (pas très) blondes des "lieux d’hébergement appropriés". Bon. Il y a là une formidable occasion d’user de la jurisprudence européenne pour instituer pour tous (pas seulement pour les mineurs isolés, ce serait "discriminatoire") un Droit opposable à un hébergement approprié. Approprié à quoi ? A l’individu, évidemment, compte tenu de ses caractéristiques propres. Un hébergement approprié à sa situation. Bref, no problem ! Il suffit de simplifier, d’homogénéiser les termes des lois, décrets, circulaires, formulaires, etc. et de changer les noms aux frontons des portes : Une centrale, une maison d’arrêt, un centre de rétention, un hôpital psychiatrique, un pensionnat, un hôtel, une maison de retraite, un deux pièces à Clichy, une villa à Deauville, un squat dans le 9-3, etc. Tout çà, ce sont des lieux d’hébergement appropriés ! Enfin l’égalité parfaite ! Chacun disposera de son Lieu d’Hébergement Approprié ! Même le SDF par choix sous son carton a le sien…

Bref, dans la première hypothèse, on enlève juste un de ces rubans de plastique rouge et blanc naïvement encore tendus pour contenir la montée des eaux. Dans la deuxième, on ne change rien.

Alors, à quoi sert un commissaire européen ? son cabinet ? ses services ? .

4 commentaires:

  1. J'en arrive à souhaiter une victoire des socialistes en 2012, juste pour accélérer un peu cette putréfaction générale. C'est que je ne suis plus tout jeune et que j'aimerais bien voir la fin du film...

    RépondreSupprimer
  2. Le Plouc-émissaire07/05/2010 13:58

    Allons, Didier, ne vous inquiétez pas, ça va venir... Pas la fin du film, n'y comptez pas trop, mais une prochaine "saison" qui sera forcément vachement Rock'n Roll... Que devrais-je dire, moi qui ai onze ans de plus que vous !

    RépondreSupprimer
  3. @Didier : Ce n'est pas la bonne solution. La victoire des socialistes représenterait une glaciation à la Brejnev.
    @Plouc émissaire : quel est votre quotidien habituel?

    RépondreSupprimer
  4. Le Plouc-émissaire07/05/2010 14:46

    @ Rorschach : ni Libé-Figaro-Monde (je tiens à ma santé mentale) ni la PQR ou l'Equipe. Reste La Croix. Rapport qualité-quantité ça me convient et il n'y a pas trop souvent à chausser des lunettes filtrantes...

    RépondreSupprimer