"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 7 janvier 2012

Que peut bien faire le taureau chez le dragon ?

L’autre jour, il tombait la patate de neige et je suis resté bloqué chez moi, contraint d’attendre le soir que le chargeur sur pneus du fils M. puisse venir me dégager. Peu enclin à sortir les raquettes pour ne pas enfoncer jusqu’aux genoux et bien que n’ayant plus de pain j’ai donc passé la journée seul à bricoler et flemmarder devant le feu avec d’autant plus de sérénité que le vin et les clopes ne manquaient pas. Ce que faisant, j’ai distraitement feuilleté divers magazines abandonnés là par une des femmes du clan lors de son séjour pour Noël. Parmi ceux-ci, il y avait (la honte m’étreint) Gala.


Poussé aux dernières extrémités par le désœuvrement, j’en suis venu à lire mon horoscope… Ne m’étant jamais intéressé à l’astrologie (trop compliqué pour moi) je m’étonne toujours devant l’intérêt que portent nos contemporains à leur horoscope ; intérêt manifeste au vu de la place tenue dans la presse par ces rubriques.

En plus, si l’astrologie dite "occidentale" n’est déjà pas simple, aujourd’hui tout se complique… En effet la pulsion xénophile, l’ouverture aux autres cultures et autres poncifs contemporains conduisent désormais à faire grand cas de l’horoscope chinois…

Sachant que pour les chinetoques nous entrons le 23 janvier prochain dans l’année du Dragon, grande était la tentation de faire croiser par les experts les influences des astres avec celles de ce brave dragon sur les signes du zodiaque bien de chez nous. Et revoilà Gala


On ne lit jamais assez Gala pour parfaire son instruction.


Le Plouc-em’ - vous serez sûrement heureux de l’apprendre – relevant de la maison du Taureau, je me suis naturellement et égoïstement contenté d’éplucher le chapitre consacré à ce fruste mais viril bovidé :


Le chapeau général concernant les taureaux commence ainsi :


Cette année du Dragon vous offre un bonus si vous êtes artiste, auteur de pièces, scénariste ou si vous possédez un théâtre… Les autres ont intérêt à s’ouvrir à une vision plus bohême de l’existence…


Me voilà donc habillé pour l’hiver…


Et d’ajouter que les mêmes autres auront aussi intérêt à renoncer à juger les excentriques et les mystiques, même s’ils ne les comprennent pas


Même si… ce qui laisse entendre que c’est exceptionnel cette année et seulement pour les Taureaux. Les grosso modo 11/12° de la population cette année (et tous l’année prochaine) pourront continuer à les juger en ne les comprenant pas… D’autre part, si j’ai bien compris, je dois m’attendre à voir prospérer cette année les œuvres scéniques et bien me garder de juger celles que je ne comprends pas (Castellucci a de la chance…) Mais peut-être que je verrai émerger une nouvelle Thérèse d’Avila…


Je fais ici l’impasse sur les rubriques détaillées concernant l’amour, le travail, l’argent et la santé. C’est en principe personnel et on n’est jamais assez prudent…


En revanche, j’ai appris un tas de choses vachement utiles dans la synthèse conclusive qui m’informe sur mes compatibilités astrales :


Le Chien hypersensible et anxieux est mon meilleur partenaire en amour (surtout s’il/elle est Vierge ou Capricorne) – Le Lièvre forme également un bon couple avec moi, ainsi que le Dragon, le Serpent et le Coq – Le Buffle est un ami précieux, ainsi que le Cheval – Mon meilleur ami sera la Chèvre (surtout s’il/elle est Scorpion…)

Et, surtout, surtout, j’apprends que :

Il vaut mieux que je collabore ou m’associe avec le Tigre…


Putain ! C’est un sacré bordel dans l’Arche de Noé ! Si tous ces bestiaux et bestioles ont bien compris le chapitre de leur manuel d’SVT sur le genre, j’ai intérêt à approvisionner la kalash, à garder mon pantalon la nuit, à bien fermer ma porte et à ne dormir que d’un œil. Mais ça, vu ce qui nous attend en 2012 et plus si affinité, je le savais déjà…

3 commentaires:

  1. Quel crédit attribuer à un magazine qui fait l'impasse sur l'horoscope toltèque ou la divination de l'Egypte ancienne et qui n'est même pas capable de parler de l'oracle d'Apollon et de la nourriture qu'il faut lui proposer pour obtenir des réponses de sa part (la Pythie vient en mangeant)?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien ri. Vu que je suis du signe du Tigre, si j'ai bien suivi, nous pouvons donc collaborer ou nous associer... Reste à déterminer dans quelle branche d'activité.

    RépondreSupprimer